USA-Les débuts de Donald Trump à la Maison Blanche font les affaires des sites de pari en ligne



Possibilité d’une destitution de Donald Trump, probabilité d'un divorce avec Melania Trump, hypothèse d'un prix Nobel de la paix : le président américain est devenu une star des sites de paris en ligne, qui mélangent sujets sérieux et futiles.

Donald Trump est devenu la poule aux paris d’or des sites spécialisés. Les sites comme Paddypower, Ladbrokes ou encore Playnow ont tous institué des "Donald Trump specials", une catégorie spécialement dédiée à l’actualité et à l’avenir du 45e président des États-Unis.
“Nous avons déjà enregistré des centaines de milliers de dollars de paris depuis l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche”, a reconnu au site Politico Alex Donohue, porte-parole de Ladbrokes. Le site économique américain Quartz a constaté, en comparant avec d'autres pays, que jamais un dirigeant politique n'avait généré autant de paris en si peu de temps au pouvoir. Même involontairement, Donald Trump reste un homme d'affaires.
Mélange des genres
Les plus populaires des paris concernent d'abord les sujets d'actualité. La possibilité d’une destitution prochaine de Donald Trump s’est hissée tout en haut des préoccupations des parieurs, reflétant un débat qui agite actuellement les États-Unis alors qu’une récente pétition en faveur d’une destitution a déjà recueilli 800 000 signatures. Un peu plus de 50 % des parieurs sur Ladbrokes pensent que Donald Trump sera démis de ses fonctions avant la fin de son mandat.
Les cotes pour les différentes destinations possibles du premier déplacement officiel de Donald Trump en tant que président des États-Unis. © Capture d'écran, Paddy Power
Outre la survie de Donald Trump en tant que président, les parieurs misent aussi sur le Royaume-Uni pour être la première destination d'un voyage officiel du nouveau président ou sur Sean Spicer, le porte-parole serial-gaffeur de la Maison Blanche, pour être le premier membre de l'administration Trump a être remercié.
Mais les paris en ligne reflètent aussi la particularité de ce début de l'ère Trump : le mélange des genres entre sphère publique et privée. Le soutien controversé de plusieurs membres du gouvernement à la marque d'accessoires de mode de la fille du président, Ivanka Trump, après la décision de plusieurs enseignes de ne plus les vendre est inédit. Il n'a pas échappé aux sites spécialisés : il est ainsi possible de miser sur la prochaine chaine de magasins à retirer les produits Ivanka Trump de son catalogue. Wallmart est actuellement en tête à 1 contre 4.
Difficile d'imaginer des paris sur la vie amoureuse du président de la première puissance mondiale ? Pourtant, tous les sites proposent de miser sur la solidité du couple présidentiel.
L'un d'entre eux pousse le bouchon très loin et permet de parier sur la possibilité pour Donald Trump d'obtenir le prix Nobel de la paix. Un pari à 100 contre 1 très risqué... mais qui peut rapporter gros.
Donald Trump a coûté très cher à ces sites
“La présidence de Donald Trump a créé des opportunité en or pour les paris en ligne. Tout ce que le président des États-Unis entreprend engendre des spéculations à n’en plus finir qui peuvent être transformées en paris”, explique Alex Donohue, porte-parole de Ladbrokes. Et ces sites spécialisés en redemandent car cette manne ne pouvait pas mieux tomber. 
Donald Trump a, en effet, coûté très cher à la profession après sa victoire surprise à l’élection présidentielle en novembre 2016. “L’addition à payer à la minorité qui avait parié sur Donald Trump a été douloureuse pour nous”, a confirmé à Quartz Lewis Davey, un porte-parole de Paddypower. Le site a dû verser cinq millions de dollars et il espère que les frasques et la nature imprévisible des décisions de Donald Trump lui permettront de se refaire une santé financière.
France 24