Voici pourquoi vous vous réveillez toujours au milieu de la nuit (et que faire pour stopper ça)

L’insomnie est l’un des troubles les plus courants de la vie moderne. Cette perturbation métabolique s’explique par le fait que votre biorythme est principalement contrôlé par une puissante hormone, le cortisol ou hormone du stress. Vos glandes surrénales qui ont pour mission la régulation de votre poids et de votre glycémie, ainsi que la gestion de votre stress, cherchent alors à rétablir votre équilibre hormonal. Ces conseils pourraient vous être utiles pour améliorer considérablement la qualité de votre sommeil.

Les principales causes de l’insomnie

Vous ne souffrirez jamais de trouble du sommeil lorsque votre équilibre hormonal est respecté. Cependant, lorsque votre taux de cortisol est élevé l’après-midi ou en début de soirée, l’inactivité vous pousse à vous endormir et la première conséquence est que vous avez du mal à vous rendormir plus tard.
Les deux principaux facteurs qui justifient cette perturbation métabolique sont le stress physique et le stress psychologique. Les sources du stress physique sont notamment :
– L’inactivité
– Le fait de regarder la télévision trop longtemps
– La mauvaise alimentation
– L’intoxication aux métaux lourds
– La ménopause (chez les femmes)
– La fibromyalgie
– La fatigue chronique
Quant au stress psychologique, il est couramment lié aux contraintes professionnelles, familiales, financières et sociales.

Quelles solutions contre l’insomnie ?

L’insomnie affecte votre productivité et toute votre activité cérébrale en général, mais également vos fonctions hormonales. Voici ce que vous devez faire pour vous garantir une bonne nuit de sommeil chaque jour.
1. Essayez de définir un rythme régulier de sommeil, c’est-à-dire aller au lit et vous lever à la même heure quotidiennement.
2. Assurez-vous une exposition au soleil pendant au moins 20 minutes chaque jour. Cela permet de stimuler votre sécrétion de mélatonine, une hormone essentielle à la régulation de votre humeur, de votre sommeil et du vieillissement.
3. Prenez votre dernier repas trois heures avant le coucher. Vous aurez ainsi une bonne digestion et ne souffrirez pas de ballonnements.
4. Votre consommation de glucides devrait se faire en général dans la soirée. En effet, les glucides permettent une concentration élevée de tryptophane. Celui-ci est ensuite transformé en sérotonine, puis en mélatonine, deux hormones qui contribuent à un bon sommeil.
5. Réduisez votre consommation de caféine et l’arrêter après 16h. La caféine continue à faire son effet stimulant 6 heures après sa consommation.
6. Évitez l’alcool. Boire peut aider à trouver le sommeil mais il détériore la qualité de celui-ci car il provoque des réveils presque toutes les 90 minutes.
7. Prenez entre 1 et 3 mg de suppléments de mélatonine. Pour plus de certitude, demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.
8. Buvez une tisane de ginseng indien. Cette plante connue en médecine ayurvédique a de puissantes propriétés relaxantes et équilibre le système nerveux.
9. Vous pouvez aussi faire bouillir des écorces de magnolia, une plante couramment utilisée en médecine chinoise et japonaise pour traiter l’anxiété, la nervosité et les troubles du sommeil.

Mises en garde :

Des précautions d’usage sont à noter en cas de grossesse, car cette plante contient un phytoestrogène qui peut avoir des effets abortifs. Il est recommandé de prendre l’avis d’un spécialiste.
La fatigue, le stress et les contraintes psychosociales sont les principaux ennemis de vos nuits. Combattez-les simplement, notamment par une nutrition et un sport adaptés, et vous serez toujours d’attaque chaque matin.
Source: santeplusmag.com