L'opposition appelle à manifester au Burkina Faso

Au Burkina Faso, l’opposition rompt son silence. Elle a prévu une manifestation le 29 avril prochain pour dénoncer la dégradation de la situation nationale, suite à l’appel de l’Union pour le Progrès et le
changement (UPC) de Zéphirin Diabré.
Selon El hadj Mamadou Kabré, président du Parti Républicain pour l’Indépendance Totale, parti de l’opposition, le pays est dans une situation de morosité économique, de déception politique et d’attentisme électoraliste.
"Si le régime actuel de se démêle pas, ne se défait pas de ses vieilles habitudes acquises dans le régime passé sous Compaoré, on ne pourra jamais sortir de l’ornière."
0:00:00 /0:02:32
Télécharger
De l'autre cote pour M. Traore Djibril, membre de la commission communication du MPP, parti au pouvoir, l’opposition ne peut pas demander de changement sans discipline.
« Pour nous, l’opposition ce sont des frères. S’ils sont prêts nous travaillerons des aujourd’hui avec eux. Mais nous n’allons jamais complaire avec l’opposition en interpellant le peuple dans la rue.» M. Traore Djibril, membre de la commission communication du MPP
VOA Afrique