Corée du Nord: un nouvel essai nucléaire a-t-il provoqué un séisme?

Un séisme a frappé la Corée du Nord 
Le centre chinois de veille sismique a enregistré samedi un séisme d'une magnitude de 3,4 en
Corée du Nord et estime que celui-ci pourrait avoir été provoqué par une explosion.
L'inquiétude grandissait ce samedi matin à propos de Pyongyang. Le centre chinois de veille sismique a enregistré samedi un séisme d'une magnitude de 3,4 en Corée du Nord et estime que celui-ci pourrait avoir été provoqué par une explosion, laissant craindre que le régime de Kim Jong-un ait procédé à un nouvel essai nucléaire.
Le séisme s'est produit à 08h30 GMT à une profondeur de zéro kilomètre, précise l'institut chinois dans un communiqué sur son site. Les précédentes secousses telluriques enregistrées sur le territoire de la Corée du Nord se sont révélées être des essais nucléaires, dont le dernier en date a été mené le 3 septembre.
Le séisme a été localisé dans le comté de Kilju dans la province de Hamgyong où est situé le centre nucléaire nord-coréen de Punggyeri, indique l'agence météorologique sud-coréenne. Cette dernière a précisé qu'elle analysait la nature du tremblement de terre et que les premières constatations l'incitaient à penser qu'il était d'origine naturelle. L'agence Chine nouvelle rapporte, pour sa part, que l'épicentre se situe quasiment au même endroit que celui du séisme du 3 septembre qui s'est révélé être un essai nucléaire.
(challenges.fr Avec Reuters)