Bill Gates : pourquoi il préfère un smartphone Android plutôt qu’un iPhone

Le week-en dernier, Bill Gates, le richissime et légendaire fondateur de Microsoft, a déclaré lors
d’une interview sur la chaîne américaine Fox avoir abandonné son Windows Phone au profit d’un smartphone Android. Le milliardaire a aussi précisé qu’il ne voulait pas d’un iPhone. Retour sur les tenants et les aboutissants d’une révélation choc.
 C’est l’une des annonces les plus surprenantes de la semaine. En lieu et place d’un Windows Phone, Bill Gates, un homme qu’on ne vous présente plus, se sert plutôt d’un smartphone Android. Cette annonce a secoué de milieu de la technologie. Peu probable que ce soit le prix des smartphones Apple qui ait rebuté Bill Gates ! Mais alors, quelles sont ses raisons ? Nous allons tâcher de vous fournir quelques éléments de réponse.
Pourquoi Bill Gates a-t-il vraiment switché sur Android plutôt que sur iOS ?
Si vous connaissez un peu le personnage et sa philosophie, vous l’imaginez mal se contenter d’un appareil sous iOS, l’OS mobile hyper fermé de la marque californienne. En tant qu’ingénieur informatique et ancien hackeur – Bill Gates avait d’ailleurs piraté le réseau de son école-, l’homme préfère pouvoir personnaliser et “bidouiller” lui-même ses appareils. A ce titre, Android est connu pour être bien plus ouvert que les produits d’Apple.
Selon le site Sillicon, les raisons du choix de Bill Gates ne s’expliquent pas en fonction de son simple goût personnel. Son choix du système Android dépend aussi de facteurs financiers. Dans le trésor des propriétés intellectuelles détenues par Microsoft, une firme dont il ne détient plus que 1,3% des parts, se trouve plusieurs brevets liés à Android. En 2014, on en dénombraient jusqu’à 310 ! Inutile de préciser que ces brevets rapportent chaque année une somme considérable à l’entreprise fondée par Bill Gates. Microsoft touchant jusqu’à 5 dollars par smartphone Android vendu, on comprend mieux les raisons qui ont poussé Bill Gates à faire étalage de son choix en public.
Phonandroid.com