Cameroun – Le Colonel Didier Badjeck dénigre les grand-mères qui manifestent dans les régions anglophones: «Des mamys voûtées produisant du striptease qui feraient mieux de préparer la soirée de leur vie»

«Une piteuse démonstration de force admettant en premier échelon de l’armée du diable, des mamys voûtées, produisant du striptease et saupoudrant à tout vent, une malédiction… Paysage apocalyptique que pour elles-mêmes qui feraient mieux de préparer la soirée de leur vie…»
Depuis que le Cameroun est secoué par la guerre contre Boko haram et la crise socio-politique dans les Régions anglophones, le Colonel Didier Badjeck, Chef de la division communication au ministère de la défense, consacre très souvent ses éditoriaux aux crises suscitées dans l’émission hebdomadaire de l’armée « Honneur et Fidélité » diffusée tous les samedis après-midi sur l’antenne de la Radio d’Etat depuis Yaoundé.
Dans l’édition du samedi 30 septembre dernier, il en a profité pour revenir sur les manifestations qui ont eu lieu le vendredi 22 septembre 2017 au Sud-Ouest et Nord-Ouest, les Régions anglophones du Cameroun, avec en première ligne des femmes du troisième âge, marchant avec dans la main, l’arbre de paix. Une image forte qui a inspiré des articles dans la presse internationale. Le traitement de ce sujet et le comportement des grand-mères qui marchaient pour dénoncer la marginalisation de leurs Régions par le gouvernement central de Yaoundé, n’ont pas été du gout du gout du communicateur en chef de l’armée camerounaise. 
« Une piteuse démonstration de force admettant en premier échelon de l’armée du diable, des mamys voûtées, produisant du striptease et saupoudrant à tout vent, une malédiction… Paysage apocalyptique que pour elles-mêmes qui feraient mieux de préparer la soirée de leur vie… »
Ci-dessous, l’éditorial du Colonel Didier Badjeck dans l’émission hebdomadaire de l’armée Honneur et Fidélité diffusé tous les samedis après-midi sur l’antenne de la Radio d’Etat édition du 30 septembre 2017:
Source: Cameroon-info.net