CRISE ANGLOPHONE : VOICI LA LISTE NON EXHAUSTIVE DES​ REVENDICATIONS DES ANGLOPHONES Par David Abouem À Tchoyi

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, gros plan
Ceux qu'ils disent qui n'existe pas de problème anglophone,je vous invite à lire les six facettes du
"problème anglophone" recensé par David Abouem À Tchoyi,ancien gourveneur des régions du Nord-ouest et du Sud-Ouest sans oublier qu'il a occupé la prestigieuse fonction de secrétaire général de la présidence de la république.
1- La critique de l’Etat centralisé.
2- Le transfert des centres de décision de Yaoundé, loin des populations et de leurs problèmes.
3- Le non-respect des engagements relatifs à la prise en compte, de manière équitable, des cultures et traditions institutionnelles, juridiques, administratives…héritées des anciennes puissances administrantes.
4- Le non-respect des promesses solennelles faites pendant la campagne référendaire.
5- Le changement du nom de l’Etat : remplacement de « la République Unie du Cameroun » par « la République du Cameroun ».
6- Le non-respect du bilinguisme dans le secteur public, bien que la Constitution fasse du français et de l’anglais deux langues officielles d’égale valeur.