Échange de compliments: Ankara suspend à son tour la délivrance de visas aux USA

Échange de compliments: Ankara suspend à son tour la délivrance de visas aux USA
Ankara a riposté à la décision de Washington de suspendre la délivrance des visas en Turquie pour
raisons de sécurité. Ainsi, les missions diplomatiques turques ont à leur tour suspendu l’octroi de visas ne concernant pas l’immigration, a communiqué l’ambassade de Turquie aux États-Unis.
Ankara a pris la décision de suspendre la délivrance de visas dits «non-immigrants» aux citoyens américains, donnant ainsi une riposte symétrique à la même décision de Washington.
«Les récents événements ont obligé le gouvernement turc à réévaluer l'engagement du gouvernement américain en ce qui concerne la sécurité de la mission et du personnel turcs. Dans le but de réduire au maximum le nombre de visiteurs à notre ambassade et dans nos consulats pendant que cette évaluation est en cours, nous avons suspendu, avec effet immédiat, tous les services de visas ne concernant pas l'immigration dans tous les sites diplomatiques aux États-Unis», a répliqué l'ambassade turque aux États-Unis sur Twitter, reprenant ainsi mot à mot la déclaration faite par Washington.

Statement from the Turkish Mission to the U.S., October 8, 2017
​Dimanche, la mission diplomatique américaine a annoncé avoir suspendu la délivrance des visas en Turquie pour des raisons de sécurité. Washington a pris cette décision quelques jours après l'arrestation d'un employé du consulat américain à Istanbul, que les autorités turques soupçonnent d'être lié avec le prédicateur islamique Fethullah Gülen. D'après Ankara, M.Gülen, qui vit en exil aux États-Unis, serait impliqué dans l'organisation du coup d'État manqué de l'été 2016 en Turquie. Washington a critiqué l'arrestation d'un membre du personnel diplomatique américain, la considérant comme portant préjudice aux relations entre les pays membres de l'Otan. Le refus des États-Unis d'accéder à la demande turque d'extradition de M.Gülen est une source de tension permanente entre les deux pays.
Source:fr.sputniknews.com