La Corée du Nord menacerait de transformer les USA en une «mer de flammes»

Kim Jong-un
Les sanctions américaines et l’envoi de bombardiers vers la péninsule coréenne sont «un acte
suicidaire appelant une catastrophe nucléaire qui réduira les États-Unis en une mer de flammes», selon l’agence de presse sud-coréenne Yonhap citant des médias nord-coréens.
La Corée du Nord a prévenu que l'envoi de bombardiers en direction de la péninsule coréenne était un acte lourd de conséquences qui pourraient être dangereuses pour les Américains, relate l'agence de presse sud-coréenne Yonhap se référant à l'agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).
«L'utilisation d'un bâton de sanction et l'envoi de bombardiers devant nos forces en pleine préparation au combat est un acte suicidaire appelant une catastrophe nucléaire qui réduira les États-Unis en une mer de flammes», lit-on dans l'article.
Pyongyang a en outre renvoyé à nouveau la balle à Donald Trump, le qualifiant cette fois-ci de «vieux psychopathe américain» pris d'«hystérie».
«Nous avertissons une fois de plus le vieux psychopathe américain contre son hystérie», poursuivit le média citant un «porte-parole non identifié de la Corée du Nord».
Sur fond de tensions extrêmes entre Pyongyang et Washington, les États-Unis et la Corée du Sud ont organisé pour la première fois des exercices conjoints de défense antiaérienne rapprochée sur la péninsule coréenne. La date des exercices et le nombre total de militaires engagés n'ont pas été précisés.

Pyongyang a récemment déclaré avoir achevé les préparatifs d'une frappe contre l'île de Guam, située dans l'océan Pacifique, qui abrite la base aérienne américaine d'Andersen et la base navale Apra Harbor. Les autorités américaines ont, quant à elles, répondu par une démonstration de force. Des bombardiers US ont survolé une partie de la côte orientale de la Corée du Nord pour montrer que Washington dispose «de nombreuses options militaires».
Source: fr.sputniknews.com