La Corée du Nord posséderait des moyens de combat «inimaginables»

Défilé militaire à Pyongyang
Tant le peuple nord-coréen que son armée sont déterminés à «détruire les impérialistes américains et
parvenir coûte que coûte à la réunification du pays», souligne le journal nord-coréen Rodong Sinmun. Pour cela, le pays possède des moyens d'attaque «inimaginables», précise-t-il.
Tandis que le porte-avions américain Ronald Reagan est en route pour la mer du Japon pour y participer à des manœuvres conjointes avec les forces armées sud-coréennes, Pyongyang ne semble en rien intimidé. Comme l'indique le quotidien d'État nord-coréen Rodong Sinmun, le pays possède suffisamment de moyens «puissants [et] inimaginables» qui lui permettront «indubitablement [de] vaincre».
«Le peuple et l'armée de la Corée du Nord sont déterminés à détruire les impérialistes américains et à atteindre à tout prix la réunification de la patrie», met en valeur le journal.
Entre-temps, le journal a menacé de «punir sévèrement le régime fantoche sud-coréen pour son soutien à la politique de l'administration de Donald Trump qui cible Pyongyang».

Les tensions autour des programmes nucléaire et balistique de la Corée du Nord ne cessent de s'aggraver ces derniers mois, alors que Pyongyang multiplie ses tirs de missiles. Pyongyang a récemment déclaré avoir achevé les préparatifs d'une frappe contre l'île de Guam, située dans l'océan Pacifique, qui abrite la base aérienne américaine d'Andersen et la base navale Apra Harbor. Les autorités américaines ont, quant à elles, répondu par une démonstration de force. Des bombardiers US ont survolé une partie de la côte orientale de la Corée du Nord pour montrer que Washington dispose «de nombreuses options militaires».
Par la suite, il a été signalé qu'à la mi-octobre un groupe aéronaval de la marine américaine conduit par le porte-avions USS Ronald Reagan participerait à des manœuvres conjointes américano-sud-coréennes au large des côtes est de la Corée du Nord.
Source:fr.sputniknews.com