Urgent:Crise-Anglophone: Bilan provisoire. 12morts. La répression policière dans le Nord-ouest et Sud-ouest du Cameroun aurait causé des morts le 1er Octobre.


D’après les différentes informations qui nous reviennent des régions du nord-ouest et du
sud ouest du Cameroun, la journée du 1er octobre qui était présentée comme le jour de la  déclaration officielle de l’Independence du « southern cameroon » encore appelé « Ambazonia » a été marqué par des affrontements parfois violents entre les forces de l'ordre et des manifestants. On déplorerait à cet effet plusieurs pertes en vies humaines, mais les chiffres exactes ne sont pas encore connus. Du coté des protestataires les chiffres avancées feraient état d’une dizaine de morts alors que la version officiel des forces de défense et de sécurité est attendue.

Ce que nous devons retenir c’est la vive tension qui règne dans la zone anglophone du Cameroun et de faire un bilan du drame que vit le Cameroun a l’heure actuelle.  Sur la toile, les internautes s’affrontent déjà à propos, certains soutiennent le mouvement de protestations et d’autres confèrent à l’Etat la toute puissance et la légitimité de la violence en cas de péril grave. Quoiqu’il en soit des camerounais sont morts et des familles sont endeuillées.
Bilan provisoire, 12morts selon le journal la nouvelle expression. 
L'ONU, Les États-Unis, L'Union Européenne choquées des massacres. rien ne vaut la vie d'un être humain. les yeux du monde d'entier sont braqués sur le Cameroun y compris la CPI.

Nous y reviendrons pour apporter plus d’éclaircissements.
Avec Yapee