Affaire Patrice Nganang:L'outrage au chef de l’État retiré de l’accusation. Paul Biya refuse de traîner son nom dans la gadoue d'un procès du moyen-âge

http://www.camer.be/UserFiles/Image/Patrice_Nganang030711300.jpg
L'outrage au chef de l’État retiré de l’accusation. Paul Biya refuse de traîner son nom dans la gadoue
d'un procès du moyen-âge. Haha. Le vieux là est malin hein. Maintenant, ils accusent Nganang d'avoir 2 passeports. Comme Eto'o, Milla, Moudiki et plusieurs ministres et DG. Si le ridicule pouvait tuer...
Par Mohamadou Humfa