Ces technologies de prévention et de lutte contre le VIH-SIDA en Afrique

En cette journée mondiale de la lutte contre le VIH, découvrez ces applications qui contribuent
à mettre fin à l'épidémie.

Maroc
L'Organisation Panafricaine de lutte contre le Sida (OPALS-Maroc) a décidé de créer une application intitulée "Les jeunes et la santé sexuelle et de la reproduction (SSR)" pour sensibiliser les jeunes sur la maladie. L'application qui est à la fois pédagogique et ludique (avec plus de 60 questions et réponses en relations avec les IST et le VIH) a été conçu en partenariat avec ONUSIDA. Lancée dans un lycée, l'application vise à éduquer les plus jeunes sur les risques de contraction du virus.

OPALS-Maroc)

Rwanda
Une application smartphone développée par des chercheurs américains et rwandais permettrait de détecter le VIH et la syphilis en seulement 15 minutes, grâce à une piqûre au doigt. L’installation de l’application coûte environ 34 dollars.

Afrique du Sud
Aviro Mobile est une application créée par une entreprise locale "Aviro Health" afin d’aider les infirmières dans l’administration des médicaments antirétroviraux. Après avoir rentré dans l’application les informations relatives au patient (ex : âge, sexe, …), l’application fournit à l'infirmière des informations essentielles concernant le médicament à administrer, le dosage adéquat, la date à laquelle commencer le traitement, les effets indésirables et les interactions médicamenteuses potentielles.

Aviro Mobile


Malawi
Au Malawi ou 10 % de la population adulte est séropositive, les drones y sont utilisés faciliter le dépistage du Sida en milieu rural. Ces drones permettent de transporter des tests de dépistage contre le Sida afin de bloquer la transmission du virus de la mère séropositive à l’enfant.