Conseils: Les erreurs à ne pas commettre lors de la création d’une startup

https://static.wixstatic.com/media/67a0da_dea10175eba64ded9b3a2569e483cd76~mv2.png 
Avoir une idée c’est bien, mais savoir la développer c’est mieux ! Souvent, nous entrepreneurs, quand
nous développons notre projet, nous gardons la tête dans le guidon et faisons des erreurs parfois fatales pour nos start-up. Voici quelques erreurs à ne pas commettre lors du lancement de notre société.

S’entourer des mauvaises personnes

La base d’une start-up est l’équipe. Elle doit être complémentaire pour réunir le maximum de compétences. Il est souvent déconseillé de monter une start-up seul, mais au contraire, être trop nombreux n’est pas non plus un avantage. De plus, s’associer avec des amis n’est pas une bonne idée, au risque de les perdre ! Essayez de vous entourer d’associés autonomes financièrement, ne comptez pas avoir de revenus durant les 6-12 premiers mois. Attention également au recrutement, privilégiez l’expérience et les compétences.

Vouloir à tout prix être connu

La communication est primordiale pour votre projet. Cependant, veillez à bien l’utiliser : attention à la presse, ne faites pas tester votre produit s’il n’est pas fini, vous n’aurez qu’une chance, pas deux ! Le but ultime n’est pas d’avoir un article ou une interview dès votre lancement, l’objectif est qu’on parle de votre produit, car il est exceptionnel. Pensez à inclure un budget communication dans vos dépenses.

Ne pas prendre le temps nécessaire

Une des qualités principales de l’entrepreneur est d’avoir de la patience. Pensez au développement de votre communauté, mais n’allez pas trop vite ; pensez surtout à développer votre produit ! À l’inverse, ne prenez pas trop votre temps, rien ne sert d’effectuer plusieurs études de marché et d’ attendre le soi-disant « bon moment » ; la concurrence ne vous attendra pas ! Financièrement, profitez au mieux des aides publiques, mais dites vous bien que vous n’allez pas créer votre entreprise grâce à elles.

Ignorer la critique

Un des premiers moteurs d’une start-up est la critique. Il ne faut pas croire qu’on est le meilleur et sous estimer les difficultés du marché. Pensez qu’il existe une concurrence et il faut la considérer comme telle. Pour cela, n’hésitez pas à rencontrer un maximum de personnes : créateurs de start-up, futurs clients, investisseurs, etc.. N’oubliez pas de tester votre produit, faire des enquêtes. Vous n’avez pas besoin de cacher votre idée : ce qui compte ce n’est pas l’idée, mais ce que vous en faites !

Ne pas avoir d’identité

Beaucoup de vos clients vont s’identifier à vous, votre produit, votre entreprise. Ayez une vision pour votre start-up et partagez la ! Créez un projet de développement et engagez vous, construisez une histoire autour de votre start-up, créez votre identité ! Choisissez bien votre marque, son nom, son logo, ses couleurs… N’hésitez pas à faire appel à un professionnel même si c’est souvent très cher.

Invisible sur le web

À l’heure actuelle, chaque start-up se doit d’être présente sur le web, même si ce n’est pas son métier. Soyez présents partout sur la toile : réseaux sociaux, blog, site vitrine, ainsi que sur les Smartphones et tablettes ! Prenez le temps de développer le site web et prenez une « grande » marge sir les délais afin d’avoir un site opérationnel.

Ne pas avoir de business plan

Avoir un business plan, qui plus est bien rédigé est primordial. Pensez également à bien définir votre business model et n’hésitez pas à le changer si vous y trouvez des lacunes.

Oublier notre vie

Si on est en couple, créer une start-up devient carrément un ménage à 3. Faites des coupures et consacrez vous à votre vie personnelle. Côté bureau, gardez une bonne ambiance et fêtez les victoires même minimes : cela favorisera une bonne atmosphère de travail.

Ne pas être persévérant

Il faut se poser les bonnes questions : pourquoi mon produit ne fonctionne pas ? Pourquoi je ne gagne pas d’argent ? Etc. Il ne faut pas avoir peur de tout changer, y compris son business model ! N’ayez crainte de viser haut pour votre projet, ayez de l’ambition : osez et agissez !