Liberia: le président Weah veut mettre fin à la corruption gouvernementale et remercie Ellen Johnson Sirleaf, Joseph Boakai, Prince Johnson «Rendre hommage aux Libériens en améliorant leurs vies»

 
Le nouveau président du Liberia, George Weah, a indiqué lors de son discours post-victoire qu’il
voulait transformer la vie des Libériens, mettre fin à la corruption gouvernementale et que les investisseurs étrangers sont les bienvenus dans son pays. L’ex-footballeur a par ailleurs remercié son rival Joseph Boakai, la présidente sortante Ellen Johnson Sirleaf, ainsi que le politicien et ex-chef militaire Prince Johnson.
RFI