Abuja: Le Président Influent d'Ambazonie avec 9autres personnes interpellées par le gouvernement Nigérian seront bientôt libérés

L’image contient peut-être : 1 personne
"Abuja: leader influent d'Ambazonian, 9 autres seront bientôt libérés
7 janvier 2018Le chef d'État intérimaire de la République fédérale d'Ambazonia aurait été arrêté par la police secrète du Nigéria, le Département des services de l'État (DSS). Le chef des peuples indigènes du Southern Southern Cameroons a été arrêté à Abuja, y compris 7 membres de son cabinet.Selon les sources du Cameroon Intelligence Report, dans la capitale nigériane, le Dr. Nfor Ngala Nfor, Président du Conseil national du Southern Cameroons (SCNC), le Dr. Fidelis Nde Che, le Dr. Henry Kimeng, le Prof. Awasum, le Dr. Cornelius Kwanga, M. Tassang Wilfred, avocat Eyambe Elias, Dr Ojong Okongho et avocat Nalowa Bih.A la fin de la nuit dernière, l'administration Buhari a auditionné les dirigeants d'Ambazonian sur les 39 Camerounais du Sud qui ont été arrêtés aux côtés des militants du Delta du Niger et l'utilisation du territoire nigérian pour lancer des attaques au Cameroun.Le président Sisiku Ayuk Tabe a fourni un plan d'action détaillé du gouvernement intérimaire et a informé les autorités de la DSS que les habitants d'Ambazonia ne menaient pas de guerre contre la République du Cameroun.Nous avons compris que Sisiku Ayuk Tabe, dans une présentation intrigante, a estimé que les combattants de la liberté Manyu se défendaient simplement après les nombreuses attaques des forces armées camerounaises dans le sud du Cameroun.L'administration Buhari a ordonné l'arrestation à la suite des activités imprudentes d'un certain Cho Ayaba et d'un groupe de jeunes malavisés qui ont été arrêtés à Taraba au Nigeria. Notre correspondant à Abuja a laissé entendre que la direction d'Ambazonian serait libérée le plus tôt possible.Reuters"
(Texte traduire en Français par Paul Ayano. Voici ci-dessous la version originale en Anglais) 

 "Abuja: Influential Ambazonian leader, 9 others to be released soon
7, January 2018
The Interim Head of State of the Federal Republic of Ambazonia was reportedly arrested by Nigeria secret police, the Department of State Services (DSS). The Leader of the Indigenous People of British Southern Cameroons was arrested in Abuja including 7 members of his cabinet.
Cameroon Intelligence Report sources in the Nigerian capital say the 7 included Dr. Nfor Ngala Nfor, Chairman of the Southern Cameroons National Council (SCNC), Dr. Fidelis Nde Che, Dr. Henry Kimeng, Prof. Awasum, Dr. Cornelius Kwanga, Mr. Tassang Wilfred, Barrister Eyambe Elias, Dr. Ojong Okongho and Barrister Nalowa Bih.
Late last night, the Buhari administration auditioned the Ambazonian leadership over the 39 Southern Cameroonians who were arrested alongside Niger Delta militants and the use of Nigerian territory to stage attacks deep inside Cameroon.
President Sisiku Ayuk Tabe provided a detailed plan of action from the Interim Government and informed the DSS authorities that the people of Ambazonia were not waging a war against La Republique du Cameroun.
We gathered that in a soul-searching presentation, Sisiku Ayuk Tabe opined that the Manyu freedom fighters were simply defending themselves following the numerous Cameroon armed forces onslaughts in Southern Cameroons.
The Buhari administration ordered the arrest following the reckless activities of a certain Cho Ayaba and a group of misguided youth who were taken into custody at Taraba in Nigeria. Our correspondent in Abuja hinted that the Ambazonian leadership will be released soonest.
Reuters"
Source: Reuters