Le Nigeria confirme l’arrestation des leaders de l’Ambazonie. Certains agents déserteurs de l'armée camerounaise déguisés en réfugiés au Nigéria activement recherchés par la police Nigériane.

Sisiku Ayuk Tabe, the president of the anglophone separatist movement in Cameroon.
le Nigeria confirme l’arrestation des leaders de l’Ambazonie via un responsable de la police à VOA.
Petit à petit, les langues se délient de l'échec sanglant visant, à assassiner Ayuk Tabe SISUKU et ses
camarades SÉPARATISTES. Le Nigeria a déjoué via ses services, une tentative d'assassinat du leader séparatiste anglophone et ses camarades.
Des agents déguisés en RÉFUGIÉS ont rejoint le Nigeria en se faisant passer pour des déserteurs de l'armée camerounaise, et tous ANGLOPHONES. Le stratège Ayuk Tabe SISUKU, a ordonné à son État major de les tenir à l'écart le temps de procéder à des vérifications d'usage.
Paniqués et étroitement surveillés par les services secrets nigérians, ils se sont volatilisé s dans la nature.
C'est à ce moment précis, que les forces spéciales nigérianes ont fait irruption dans l'hôtel où se trouvaient le leader séparatiste anglophone et ses camarades pour déjouer le coup. Président Ayuk et ses camarades ont été interpellés par mesure de précaution et gardés dans un lieu tenu secret par le Nigeria, le temps de retrouver les terroristes camerounais en mission commandée au NIGERIA.
Informée de cette aubaine, la France a appelé le Président BUHARI pour qu'il impose un dialogue entre les belligérants sous l'égide des Nations Unies et d'autres puissances comme les États-Unis très en colère de cette bravade. C'est aussi ce qui explique la sortie musclée de l'ancien président nigérian Obansandjo ; qui a mis en garde le Cameroun contre toute velléité d'immixtion et ingérence dans ses affaires internes et, menacé par la même occasion d'user de son influence pour convaincre le pouvoir nigérian actuel , de rompre les accords avec le Cameroun sur le plan de la sécurité et entente cordiale entre les deux pays.
À ce moment précis, les discussions achoppent et, le Nigeria exige que le Cameroun livre ces  terroristes envoyés avant de convaincre les leaders séparatistes anglophones de négocier tout cessez-le feu avec Paul Biya. La délégation partie de Yaoundé erre dans les hôtels à Abudja en attendant un dénouement de la crise. La France manœuvre dans l'ombre. Et les membres agents déserteurs de l'armée camerounaise déguisés en réfugiés au Nigéria sont activement RECHERCHÉS sur le territoire nigérian.
Entre temps, le stratège Ayuk Tabe SISUKU et ses camarades sont bien protégés dans un lieu tenu secret par le Nigeria pour faire diversion.
Avec J.P Remy Ngono et Junior Zogo
Montage de Business Plan