[Confidentiel] Ayuk Tabe Sisuku enlevé par des éléments du MOSSAD?

Sisiku Ayuk Tabe, the president of the anglophone separatist movement in Cameroon. 
Selon Junior Zogo, Paul Biya a eu si peur du leader séparatiste anglophone Ayuk Tabe Sisuku qu'il s'est vu obligé de
mettre à contribution la France et son allié Israélien du MOSSAD pour voler à son secours.

À l'heure où nous parlons, le Code et le CCT sont à mesure de vous confirmer que des négociations sont en cours entre le Régime de paul Biya et, les séparatistes anglophones à Abudja sous l'égide des Nations Unies, la France, les États-Unis et le Nigeria.

Président qui trompe ses partisans qu'il ne peut jamais négocier avec des "terroristes " a envoyé, une forte délégation avec à sa tête des diplomates et spécialistes des renseignement camerounais .Le tout accompagné de mallettes pleines de liasses d'argent liquide pour tenter de faire infléchir l'enfant terrible anglophone Ayuk Tabe Sisuku.

Paul Biya veut signer un accord secret avec les séparatistes selon nos sources bien introduites.

Tout ce tapage ne traduit que la phobie du dictateur qui a pris conscience qu'il courait vers sa perte bien que fanfaronnant devant ses partisans et courtisans.

Ayuk Tabe Sisuku sort donc grand vainqueur de la partie, contrairement à la propagande des courtisans du dictateur paul Biya.
Source: Junior Zogo