Gabon:Jean Ping interdit de sortie du territoire par le régime d'Ali Bongo

Dans une adresse au Directeur de la Police de l’air et des frontière (PAF), le premier juge
d’instruction près le tribunal judiciaire de première instance de Libreville a demandé l’interdiction de sortie du territoire de Jean Ping pour des raisons d’enquête devant son cabinet.
Aucun texte alternatif disponible.
Le premier juge d’instruction, Marie Christine Lebama a saisi le Directeur de la Police de l’air et des frontière, par un courrier daté de ce vendredi 12 janvier 2018, aux termes duquel, la magistrate demande qu’il soit interdit de sortie du territoire national «Ping Jean, né le 24 novembre 1942, profession diplomate, marié, domicilié au Bas de Gué-Gué, de quitter provisoirement le territoire national jusqu’à nouvel ordre.» «»
Cette interdiction provisoire de sortie du territoire national rentre dans le cadre d’une procédure en cours devant le cabinet de ce juge d’instruction. Laquelle porte sur le secrétaire général adjoint du Rassemblement héritage et modernité (RHM), Pascal Oyougou qui avait été écroué à la prison centrale de Gros-Bouquet, le 12 septembre 2017, pour «délit d’attroupement non armé ayant troublé la tranquillité publique, complot contre l’autorité de l’État, instigation aux actes ou manœuvres de nature à compromettre la sécurité publique et à provoquer des troubles ou manifestations contre l’autorité de l’État».
Par ailleurs, Jean Ping a été notifié d’une convocation plus tôt dans la journée, à se présenter le mercredi 17 janvier prochain pour une audition à titre de renseignement, car le leader de la Coalition pour la nouvelle République a été abondamment cité par Pascal Oyougou.