Horoscope de l'année 2018

Horoscope de l'année : découvrez ce que l'année 2018 vous
réserve .
2018, année presque parfaite pour le 3ème décan du Lion et du Verseau. 2018, année vedette pour le 2e décan du Gémeaux, du Lion, du Sagittaire et du Verseau. 2018, année guillerette pour le 1er décan du Bélier, du Gémeaux, du Lion, du Sagittaire et du Verseau. 2018, année discrète pour le 1er décan et le 3e décan du Taureau, et le 3e décan du Scorpion. 2018, année casse-tête pour le 2e décan du Bélier, du Cancer, de la Balance et du Capricorne…

LE BÉLIER 
Le 1er décan du Bélier aura souvent un petit côté rabat-joie en 2018. Pour mettre en place vos plans d’avenir, il y a des décisions à prendre, quelques sacrifices à faire et des responsabilités à endosser.
Cela vous paraîtra parfois un peu lourd pour vos petites épaules (surtout entre le 20 mars et la fin avril). Allez… dites-vous que vous avez plus d’un tour dans votre sac et qu’un peu de rigueur ne doit pas vous faire peur !
D’ailleurs entre la mi-mai et la mi-octobre, vous aurez déjà trouvé comment alléger certaines contraintes et contourner les difficultés. Et ce sera sans compter la récompense suprême de l’année (après l’effort, le réconfort…) : l’entrée de Super Jupiter en Sagittaire (dès la mi-novembre) vous promet un superbe élargissement de vos horizons.
Le 2e décan du Bélier verra sa vie se simplifier. Moins de problèmes relationnels, moins de transformations déstabilisantes et de pertes de repères. C’est déjà ça de pris ! Méfiez-vous quand même encore (entre la mi-mars et le 7 mai) des mauvais coucheurs et des malentendus pouvant porter à conséquence. Ce seront les dernières inquiétudes liées à Pluton.
Après cela, vous pourrez dire « basta ! ».
Le 3e décan du Bélier : en 2018, ce sera « moins de temporisation et plus de tempérament »… Marre de toujours différer les changements qui vous titillent ? Alors plongez dans le feu de l’action en mars !
Fin avril et courant mai, il faudra quand même faire face à une complication. Faites alors baisser la pression. Soyez encore moins radicale dans vos façons de faire, moins cassante avec les gens fin août et début septembre, et vous verrez qu’en novembre, vous aurez gagné en autonomie : libérée, délivrée…
DU CÔTÉ DE CHEZ VOUS
1er décan du Bélier : climat morose parce que vous aurez souvent votre dose… début janvier, courant mars, durant la 2e quinzaine de mai et courant août. Ce climat saturnien peut plomber le moral comme la libido. Notre Bélier « n’a pas vraiment la tête à ça… » et devra plutôt compter sur son partenaire pour mettre un peu de gaieté à la maison et lui changer les idées.
2e décan du Bélier : vos petites inquiétudes face à l’avenir persistent en 2018. Il faut parfois du temps pour se forger des lendemains vraiment plus sereins et sécurisants.
C’est ce que vous constaterez cette année. Vos doutes s’estompent, vos craintes diminuent mais ils sont encore là (en toile de fond). Soyez peut-être plus rationnelle et vous trouverez la vie plus belle !
3e décan du Bélier : en 2018, vous rêvez encore de plus d’indépendance, vous avez des envies d’ailleurs ou d’autrement. Un peu d’air s’il vous plaît ! Toute petite révolution à la maison vous fera un bien fou (elles sont prévues durant la 1ère quinzaine de février et fin mars-début avril) mais si rien ne change vraiment, vous aurez de temps en temps le rôle du chien fou dans un jeu de quilles (courant janvier, durant la 1ère quinzaine de juin, la 1ère quinzaine de septembre et surtout en novembre…).
LES JOURS HEUREUX
Décembre 2018 sera le mois « euréka » du 1er décan (le meilleur pour la fin). Les deuxièmes quinzaines de février et d’octobre 2018 seront les périodes les plus euphorisantes et marrantes du 2e décan. Mars 2018 devrait marquer une belle victoire pour notre 3e décan.
Côté cœur : le 1er décan aura quand même droit à un peu de glamour durant la 2e quinzaine de juin. Pour le 2e décan, ce sera plutôt fin juin-début juillet. Notre 3e décan trouvera sa dose d’excitation durant la 1ère quinzaine de février et se sentira rayonnante et beaucoup mieux dans sa peau durant la 1ère quinzaine de juillet.
LE TAUREAU 
En 2018, le 1er décan du Taureau se sent une âme de bâtisseur et a bien l’intention de construire courageusement son avenir.

Objectif : stabilité ! Pas de laisser-aller, pas de place au hasard : quand on fait des projets à long terme, il faut tenir fermement sa « feuille de route », se responsabiliser et assurer coûte que coûte.
Entre la mi-mai et la mi-octobre, vous serez aussi très individualiste (limite « perso »…). Votre devise ? « Chacun pour sa peau »… alors que l’on ne vous en demande surtout pas trop ! Pas très cordial notre Taureau… mais cette année 2018 parle de vous, pas des autres… C’est dit.
Le 2e décan du Taureau ne se sent pas très pacifique (surtout en janvier et de fin avril à fin septembre 2018). Plutôt adepte des passages en force, il revendique, il pique, il critique et prend (au passage) ses désirs pour des réalités.
Tous les moyens seront bons pour parvenir à vos fins. La modération au feu et la modestie au milieu ! C’est comme ça quand Jupiter en Scorpion traverse votre ciel et ce petit côté « jusqu’au-boutiste » n’ira pas sans créer quelques tensions autour de vous.
Le 3e décan du Taureau aura surtout envie de nous dire : « je ne suis pas n’importe qui : ne l’oubliez pas ! ». Eh oui, en 2018, vous avez bien l’intention de vous imposer (de gré ou de force).
Encore faut-il avoir les bons arguments pour ça… Chez vous, ce sera tantôt par l’arrogance et ça passera par le conflit et un comportement agressif (cf Jupiter en Scorpion), tantôt par la détermination et ça vous permettra d’avancer vos pions (cf Pluton).
DU CÔTÉ DE CHEZ VOUS…
1er décan du Taureau : jusqu’à mi-juin 2018, votre couple gagne en maturité et stabilité. Il faut des bases saines et sûres pour accueillir bébé. Etre (ou devenir) des parents responsables vous tiendra à cœur. Et puis le vent tourne durant la 2e quinzaine de juin : vous vous désolidarisez du chéri et vous lui criez vos quatre vérités…
En septembre, octobre et décembre, griefs et rancunes vous tourmentent, vous devenez facilement vindicative. Le chéri va en voir de toutes les couleurs…
2e décan du Taureau : des hauts et des bas… Vos hormones vous joueront sans doute des tours (cette année) car vous passerez souvent du fusionnel au trop passionnel, sans transition… Parfois adorable, parfois ingérable : c’est votre profil de 2018 et qui vous aime devra tenir la route !
3e décan du Taureau : en 2018, vous serez sans doute plus féroce que tendre et avoir des comportements extrêmes ne vous posera pas de problèmes… C’est tout l’un ou tout l’autre et vous passerez du Taureau ultra sensuel au Taureau limite cruel, au gré de vos humeurs « scorpionesques »… Il vous est quand même conseillé de ne pas y aller trop fort durant la 1ère quinzaine de février, la 2e quinzaine d’avril et la 1ère quinzaine de juillet.
LES JOURS HEUREUX
Pour le 1er décan, les efforts seront particulièrement payants durant la 2e quinzaine de mars-début avril et durant la 2e quinzaine de novembre-début décembre. Les enthousiasmes les plus positifs du 2e décan sont prévus en avril et décembre.
Pour se faire valoir efficacement, notre 3e décan choisira fin avril-début mai, la 1ère quinzaine de septembre et la 2e quinzaine de décembre.
Côté cœur, le 1er décan doit bien profiter d’une phase conjugale sécurisante jusqu’à mi-juin. Ce sera plus compliqué après… Notre 2e décan vivra ses phases les plus romantiques durant la 2e quinzaine de février et fin mai-début juin. Le 3e décan pourra miser à fond sur « la bagatelle qui rend la vie plus belle », fin février-début mars.
LE GÉMEAUX 
1er décan du Gémeaux : vos forces de 2018 ? La liberté (d’être et de penser) et l’originalité. Plutôt sympa, non ? Grâce au long passage de Mars dans le signe rigolo et émancipé du Verseau (de mi-mai à mi-août puis de mi-septembre à mi-octobre), vous penserez « qu’être une femme libérée, c’est vraiment plus facile… ». Rien de vraiment conventionnel, pas de routine qui déprime et quelques expériences atypiques pour vous rendre la vie plus belle. Attention à la 2e quinzaine de novembre-début décembre : s’emballer ne sera pas gagner !
2e décan du Gémeaux : comme ce faux-jeton de Neptune est toujours en toile de fond, faites déjà attention aux potentielles fourberies (et autres sournoiseries) de la 2e quinzaine de février et du mois de décembre 2018. A part ça, rien ne va mal ! Il faudra profiter à fond d’un mois d’août ultra divertissant et de ce joli vent de liberté qui soufflera sur votre mois d’octobre.
3e décan du Gémeaux : c’est toujours le pied quand Saturne ne joue plus les casse-pieds… 2018 vous retirera donc une bonne épine du pied et c’est ce qu’il faut retenir : moins de frustrations, moins de lenteurs, moins de galères… Et si vous avez un tournant à aborder, votre vraie phase « émancipation » est prévue pour novembre 2018. D’ici là, lâchez simplement du mou !
DU CÔTÉ DE CHEZ VOUS…
1er décan du Gémeaux : vous vous sentirez plus autonome, à partir de la mi-mai 2018. Un peu plus de liberté d’action ne vous fera pas de mal, un peu d’air ne serait pas pour vous déplaire.
Le couple, c’est bien mais le collé-serré, pas à plein temps s’il vous plaît ! Il est comme ça notre Gémeaux (cette année) : pas très intimiste et parfois anticonformiste.
2e décan du Gémeaux : en 2018, testez de temps en temps la sincérité du chéri, n’avalez pas toutes ses couleuvres et soyez vigilante plutôt que trop confiante (durant la 2e quinzaine de février, la 1ère quinzaine de mai, la 2e quinzaine de juillet et au mois de décembre).
On dira qu’un Gémeaux averti en vaudra bien deux. A part ça, vive le dialogue (fin janvier-début février) et les réjouissances (durant la 2e quinzaine de mars) ! Vous serez tout feu, tout charme fin juin-début juillet et l’harmonie n’aura pas de prix durant la 2e quinzaine d’août.
3e décan du Gémeaux : en 2018, on oublie ce qui a fâché l’année dernière et on vise le rapprochement. Echangez toujours plus durant la 1ère quinzaine de février (la communication n’a que du bon !), surprenez-le et partez résolument à sa reconquête (fin mars et entre le 12 et le 22 mai) ! Un peu plus de séduction ? Il ne dira sûrement pas non… Fin août-début septembre, il vous jouera peut-être du violon et en novembre, votre cœur pourrait faire des bonds…
LES JOURS HEUREUX
On prévoit un mois d’avril ultra vitaminé et bourré de bonnes idées pour notre 1er décan. S’il désire de vraies vacances réussies, le 2e décan doit tout de suite les poser en août. Notre 3e décan choisira le mois de novembre pour se démarquer joliment ou s’émanciper à bon escient.
Côté cœur : les périodes les plus roses du 1er décan sont la 2e quinzaine de janvier, courant mars, fin avril, la 2e quinzaine de juin et courant août. Notre 2e décan va adorer se sentir irrésistible et être mis sur un piédestal fin juin-début juillet. La phase glamoureuse du 3e décan sera le mois de novembre 2018.
LE CANCER 
1er décan du Cancer : en 2018, notre petit crabe du zodiaque aura plutôt tendance à se replier derrière son précieux rocher. Traduisez que les gens sont parfois tellement casse-pieds que rien ne vaut un bon chez soi et un peu plus de solitude voulue.
Une certaine lassitude (fatigue ?) et/ou un manque de motivation peuvent aussi vous tomber dessus (parce que Saturne en Capricorne vous regarde de travers). Serait-ce l’effet « grossesse » sur vous ?
Consolez-vous en apprenant que septembre, octobre et décembre seront des mois tellement généreux en amour que vous trouverez largement dans l’intimité de quoi vous ressourcer. Merci à Vénus en Scorpion !
2e décan du Cancer : en janvier et de mai à septembre 2018, apprenez que quelques-uns de vos rêves peuvent devenir réalité. Alors prononcez dores et déjà quelques vœux : Super Jupiter en Scorpion et Neptune sont vos jokers de l’année et pourront peut-être les exaucer. Il faudra simplement le vouloir vraiment et croire en votre bonne étoile.
Attention : entre la mi-mars et fin mai, vous ne serez pas à l’abri de quelques tensions relationnelles. Ne compliquez rien et marchez plutôt sur des œufs !
3e décan du Cancer : il est très accrocheur notre Cancer en 2018 ! Beaucoup plus confiante (en vous et en vos capacités), vous foncerez toutes voiles dehors sur la route ensoleillée de votre nouvelle destinée.
Et pas question de laisser passer la moindre opportunité ! C’est l’effet « Super Jupiter en Scorpion », qui vous portera de fin janvier à fin avril puis à nouveau du 20 septembre à la mi-novembre.
Méfiez-vous en revanche de vos réactions imprévisibles et de votre facette ingérable, fin avril, durant un mois de mai particulièrement insoumis, fin août et durant la 1ère quinzaine de septembre. Des conflits de pouvoir ou de petits effets « boomerang » pourraient bien vous déstabiliser.
DU CÔTÉ DE CHEZ VOUS
1er décan du Cancer : en 2018, on a compris que Saturne en Capricorne peut vous rendre un peu hermétique, façon « tour d’ivoire ». Je me suffis à moi-même et je n’ai pas besoin de tes « je t’aime » ! Ce sera surtout sensible en mars, entre le 20 et le 30 mai et courant août. Mais ce n’est que reculer pour mieux sauter car la passion devrait reprendre le dessus (à grand renfort de sensualité) entre le 10 septembre et la fin octobre, puis à nouveau courant décembre.
2e décan du Cancer : en 2018, vous aurez un partenaire très attentionné, capable de vous faire vivre quelques parenthèses de grâce amoureuse et du romanesque à la pelle. Ce sera surtout fin février, courant avril, entre le 28 mai et le 7 juin et durant la 2e quinzaine de décembre.
Ne laissez pas un caractère soupçonneux ou vos diverses craintes existentielles gâcher ce joli climat (durant la 1ère quinzaine de janvier, la 2e quinzaine de mars et la 2e quinzaine d’août) !
3e décan du Cancer : pas moyen de stabiliser vos humeurs, cette année ! Vous n’arrêtez pas de lui clouer le bec en janvier, puis vous ne pouvez plus le déscotcher fin février-début mars.
Vous serez imprévisible et aurez surtout besoin d’air fin mars-début avril, puis vous faites la paix durant la 2e quinzaine d’avril. Plus capricieuse que ça, on ne fera pas (durant la 1ère quinzaine de juin) mais ses attentions vous ramèneront à la raison (fin juillet-début août). Durant la 1ère quinzaine de septembre et surtout en novembre, vous serez à deux doigts de dépasser les limites : attention !
LES JOURS HEUREUX 
Septembre, octobre et décembre sauront bien inspirer notre 1er décan, s’il s’agit d’euros et de finances. 2e décan : misez à fond sur la 1ère quinzaine de janvier et sur le mois de décembre pour soulever des montagnes et… que la fièvre de 2018 vous gagne ! 3e décan : un mois de janvier très intense et une 1ère quinzaine de mars ultra chanceuse (à tout point de vue).
Côté cœur : en septembre, octobre et décembre, canicule sentimentale assurée et réveil des ardeurs sur l’oreiller pour notre 1er décan. 2e décan : osmose totale fin février, entre idyllique et euphorique entre le 28 mai et le 7 juin et 100% épanouissant durant la 2e quinzaine de juillet ! Notre 3e décan vivra ses moments d’intimité les plus délicieux fin février-début mars.
LE LION 
En 2018, le 1er décan du Lion voudra tout faire à sa façon, pourra faire bien des vagues quand les choses ne lui plairont pas et préférera faire cavalier seul plutôt que d’être un mouton de panurge. C’est l’effet « Mars en Verseau » (entre la mi-mai et la mi-octobre) : que l’on ne vous impose pas grand-chose et pas la peine de vous faire rentrer dans le rang ! Vos désirs d’émancipation trouveront bien meilleure écoute à partir de la mi-novembre 2018. Mais d’ici là, vous aurez commis bien des excentricités…
En 2018, le 2e décan du Lion sera souvent impatient, vindicatif et/ou tête brûlée. Vous aurez tendance à trépigner comme un Lion en cage, à vouloir tout et tout de suite, à trouver que votre monde est bien trop petit pour répondre à toutes vos envies et à prendre quelques risques hasardeux pour faire bouger tout ça...
C’est l’effet « Jupiter en Scorpion » (déjà en janvier puis à nouveau de fin avril à fin septembre). En bref, il y a de la frustration dans l’air et vous défouler risque bien d’être votre petit travers… de l’année.
Le 3e décan du Lion sera toutes griffes dehors en janvier et utilisera un peu trop facilement la manière forte en février et en avril. Ouf : ce sera en revanche « vive l’aventure ! » en mars.
De fin septembre à fin octobre, vous ne serez pas à l’abri de comportements imprudents et en novembre, vous vous croirez facilement tout permis…. Quand Jupiter visite le Scorpion, mieux vaut ne pas trop titiller notre Lion. Et vive les revendications, les mises au point salutaires et les petites confrontations !
DU CÔTÉ DE CHEZ VOUS
1er décan du Lion : en 2018, la version « couple » pourra de temps en temps vous poser problème. Prendre quelques libertés et faire fi des concessions habituelles : voilà ce qui vous fera kiffer ! Il faut que vous puissiez respirer sinon vous n’hésiterez pas à faire la vie à votre chéri (surtout durant la 1ère quinzaine de janvier, la 2e quinzaine de juin et en septembre-octobre). En décembre, vous aurez même l’âme vengeresse et/ou la revanche perfide…  Tous aux abris !
2e décan du Lion : imprévisible fin janvier-début février mais rigolote durant la 2e quinzaine de mars ; trop exclusive courant avril mais joueuse et séductrice durant la 1ère quinzaine de mai ; vive les scènes de ménage (fin juin-début juillet) mais en avant la romance durant la 2e quinzaine d’août ! Ça se corse sacrément durant la 1ère quinzaine d’octobre et la 2e quinzaine de décembre. Ce n’est plus de l’amour, c’est de la rage…
3e décan du Lion : c’est plutôt agressif et ça peut finir en « lit à part » durant la 1ère quinzaine de février. Ça commence mal… Mais un petit vent de réconciliation souffle sur la période fin mars-début avril.
Ca sent le règlement de comptes durant la 2e quinzaine d’avril mais l’ambiance se détend de façon inattendue courant mai. Ouf ! Et ça peut durer… Avalanche de compliments durant la 1ère quinzaine de juillet et ambiance ultra détendue fin août-début septembre.
On peut presque affirmer qu’en novembre, le sujets qui fâchent se seront évaporés comme par magie. Une belle occasion de réaccorder vos violons.
LES JOURS HEUREUX 
Animation XXL en avril et vague de popularité en décembre, pour le 1er décan. Notre 2e décan devra profiter d’une énergie beaucoup plus positive en février. Une grande bouffée d’air frais attend notre 3e décan en mars.
Côté cœur, le 1er décan pourra compter sur mars, fin avril-début mai et courant août pour rétablir l’ambiance. 2e décan : ressortez vos atouts charme durant la 2e quinzaine de mars et la 1ère quinzaine de mai ! Ca marchera à tous les coups. Notre 3e décan va adorer les surprises de fin mars-début avril et le retour à l’harmonie de novembre.
LA VIERGE 
En 2018, le 1er décan de la Vierge regarde résolument vers l’avenir, se fixe des objectifs bien concrets, ne lésinera pas sur les efforts à fournir et aimerait bien stabiliser son parcours de vie (pour se mettre à l’abri des aléas de l’existence).
Année structurée, année bien planifiée, année responsable, année que vous voudriez d’abord et avant tout sécurisante. C’est l’effet « Saturne en Capricorne ».
L’arrivée de Jupiter en Sagittaire (en novembre-décembre) évoque une fin d’année « relâche » : après tant de sérieux, vous aurez besoin de rêver un peu… Oui mais pas trop quand même : ne vous embarquez pas dans un projet utopique !
2018, année gratifiante, riche et ressourçante pour le 2e décan de la Vierge (qui s’offre l’énergie féconde et créatrice de Super Jupiter en Scorpion pendant 6 mois de l’année).
Si votre vie prend une nouvelle orientation, si vos repères changent, vous saurez assurer le tournant. Jupiter en Scorpion est favorable aux périodes de grossesse. Naissance et régénérescence… : c’est dans ses cordes.
On se méfie quand même des petites périodes de confusion générées par l’insidieux Neptune en Poissons (toujours en toile de fond). Vigilance maximale conseillée durant la 2e quinzaine de février et en décembre.
En 2018, le 3e décan de la Vierge ne lâchera rien. L’année dernière, c’était poussif : cette année, ce sera ultra productif. Prenez donc votre revanche !
Vous savez très bien ce que vous désirez, vous rebondirez facilement et en toute occasion, vous aurez du cran et des ressources pour quatre et vos finances auront le vent en poupe.
Avec Jupiter en Scorpion et Pluton en Capricorne dans la poche, la vibration est puissante, la volonté est forte, la motivation est importante. Profitez surtout de la période janvier à avril : ce sera la plus chanceuse.
Mais le 2e passage de Jupiter (entre la mi-septembre et la mi-novembre) ne devrait pas non plus manquer d’ingrédients intéressants.
DU CÔTÉ DE CHEZ VOUS
1er décan de la Vierge : en 2018, on construit, on veut faire durer son couple en beauté, on s’investit à deux dans des projets bien concrets.
Même si c’est du lourd, vous aurez les épaules solides et vous aurez la vue longue (pour deux). Récompense suprême : Vénus (longuement dans le signe érotique du Scorpion) risque de pimenter vos nuits et de renouveler ardemment la sexualité de votre duo (entre la mi-septembre et la mi-décembre).
2e décan de la Vierge : qui dit « Jupiter en Scorpion et Pluton », dit sex-appeal XXL et emprise sensuelle sur l’autre. Ça se passe surtout pendant la 1ère quinzaine de janvier, courant avril, durant la 2e quinzaine de juillet et la 2e quinzaine de décembre. Pulsations garanties intenses : chaud devant ! Attention quand même aux cachotteries, petits mensonges et manque de sincérité durant la 2e quinzaine de février et la 1ère quinzaine de mai.
3e décan de la Vierge : on oublie les insatisfactions « made in 2017 ». En 2018, on vise la plénitude et on reprend les rênes de son couple (en commençant par relancer sa vie sexuelle). C’est déjà sacrément coquin et passionné courant janvier et ça redevient ultra sensuel courant avril. Fin juillet-début août, vous aurez retrouvé vos repères et vous pourrez rouler sur vos nouveaux acquis.
LES JOURS HEUREUX
Le 1er décan prendra ses décisions les plus importantes fin mars-début avril. Le ciel transformera notre Vierge du 2e décan en « Super woman » durant la 1ère quinzaine de janvier et en avril. Rien ne sera impossible à notre Vierge du 3e décan fin avril-début mai et durant la 1ère quinzaine de septembre. Une Vierge solide comme un roc !
Côté cœur : le 1er décan doit beaucoup miser sur septembre, octobre et la 1ère quinzaine de décembre pour révéler sa facette la plus voluptueuse. Hot spot pour le 2e décan, durant la 1ère quinzaine de janvier et la 2e quinzaine de juillet. Ce sera puissamment rouge passion. Le 3e décan vivra ses plus jolies expériences sur l’oreiller en janvier et durant la 2e quinzaine d’avril.
LA BALANCE 
1er décan de la Balance : il est bien tristounet ce Saturne en Capricorne pour notre Balance de 2018 ! Il va restreindre nettement votre sociabilité parce que quand le moral est fragilisé, que l’on se sent vulnérable, fatigué et que la vie tourne au ralenti, c’est plus difficile d’être une bonne compagnie (ce sera surtout en mars-avril).
Oui mais… youpi : le facétieux Mars en Verseau tombera à pic (de la mi-mai à la mi-août puis de mi-septembre à mi-octobre) pour vous sortir de cette léthargie !
Un peu moins de carcans et plus de fantaisie, quelques coups de tête pour faire un pied de nez à la monotonie : notre Balance se lâchera un peu pour se sentir beaucoup mieux… Votre vrai bonus de l’année sera l’entrée de Super Jupiter en Sagittaire (le 11 novembre). L’optimisme revient, la belle vie aussi…
2e décan de la Balance : en 2018, on se prend moins la tête et on se complique moins la vie. Les gens sont globalement moins compliqués, les situations aussi… Retrouver de vrais repères permet de moins s’en faire.
Oui mais comme le ténébreux Pluton traîne encore dans les parages, quelques tensions, mésententes, méprises et autres incidents perturbateurs vous attendent encore entre la mi-mars et la mi-mai. Ne pas jeter d’huile sur le feu sera alors votre véritable enjeu.
3e décan de la Balance : pas très coopérante notre Balance « made in 2018 » ! Vous balancerez entre tête de mule et tête brûlée et ça ne vous gênera pas du tout de faire du rentre-dedans ou des vagues… En résumé, Uranus vous rend toujours impulsive et réfractaire, et Pluton pointe dorénavant son nez pour compliquer vos relations.
Mais où est donc passé votre célèbre sens de la diplomatie ? Du même coup, faites attention aux embrouillaminis et aux répercussions que pourront avoir vos petites provocations (surtout entre le 25 avril et le 21 mai, en août et durant la 1ère quinzaine de septembre) !
DU CÔTÉ DE CHEZ VOUS…
1er décan de la Balance : moral fragilisé = émotions en berne… C’est pas gagné ! Le contexte saturnien de 2018 évoque quelques contrariétés, une libido handicapée et peut-être un manque de communication avec le chéri.
Ce sera surtout sensible courant mars et durant la 2e quinzaine de mai. Quoiqu’il arrive, la bonne solution sera toujours de vous changer les idées et d’éviter de vous laisser aller.
2e décan de la Balance : à cause de Pluton, il faut toujours faire avec des émotions parfois débordantes, de petites angoisses existentielles, des craintes injustifiées et/ou une nature trop soupçonneuse.
Ce sera surtout durant la 1ère quinzaine de janvier, la 2e quinzaine de mars, fin mai-début juin et durant la 2e quinzaine d’août. A ces moments-là, communiquez davantage avec le chéri plutôt que de vous morfondre dans de ténébreuses interprétations ! Parlez avec le cœur plutôt que de ruminer vos peurs !
3e décan de la Balance : elle n’est pas forcément bien dans ses baskets notre Balance « made in 2018 » et du même coup, pas mal de choses lui prennent la tête.
Le chéri vous trouvera bien cassante en janvier, impatiente et éruptive fin mars et début avril, ultra capricieuse et exigeante durant la 1ère quinzaine de juin.
L’harmonie du couple risque de vraiment en prendre un coup fin août, durant les dix premiers de septembre et surtout en novembre. En résumé, la bonne santé de votre couple dépendra essentiellement de votre caractère… A bon entendeur… salut !
LES JOURS HEUREUX
Le 1er décan trouvera de quoi remonter son moral (et ses batteries) durant la 1ère quinzaine de février et en décembre. Le 2e décan se sentira prêt à soulever des montagnes durant la 2e quinzaine de février et à faire des expériences follement atypiques en octobre. Pour le 3e décan, mars est un mois plutôt excitant et en novembre, vous aurez les coudées plus franches.
Côté cœur : le 1er décan doit miser sur fin avril-début mai pour abuser de son charme et profiter de la 2e quinzaine de juin pour relancer la flamme.
Le 2e décan sera pleinement rassuré sur l’amour qu’on lui porte durant la 1ère quinzaine de mai et surtout fin juin-début juillet. Pour se faire pardonner et/ou redresser la situation, notre 3e décan devra miser sur le dialogue (durant la 1ère quinzaine de février), sur son charme légendaire (en mai) et sur un regain de fougue (durant la 1ère quinzaine de juillet).
LE SCORPION 
1er décan du Scorpion : en 2018, Saturne en Capricorne vous pousse à prendre de bonnes résolutions, à vous lever plus tôt, à stabiliser votre situation (pour aborder l’avenir sans avoir peur de voir venir…).
Notre Scorpion veut assurer et prendre ses responsabilités à bras le corps. Plus de maturité pour une grossesse bien assumée ? Oui mais… un Mars trouble-fête (en Verseau) vous soufflera (entre la mi-mai et la mi-octobre) des envies plus excentriques, des désirs de liberté… N’en faire qu’à sa tête est beaucoup plus marrant, être décalée permet de moins s’ennuyer et suivre le troupeau n’a rien de rigolo… Eh oui, on ne peut pas coincer trop longtemps un Scorpion dans une vie trop rangée. C’est la morale de cette année.
2e décan du Scorpion : si vous ne profitez pas de cette année 2018 pour vous surpasser, réussir une révolution de vie, imposer votre façon de voir les choses et gagner en assurance, c’est que vous serez passée à côté de votre destinée.
Quel potentiel d’épanouissement ! Super Jupiter s’installe dans votre signe, prend le pouvoir (grâce à l’aide de Pluton) et trouve sa voie d’expression (grâce à Neptune). C’est l’année parfaite pour prouver à qui en doutait de quoi vous être vraiment capable. Si notre Scorpion ose la métamorphose, il verra vraiment la vie en rose. Vous en rêviez ? C’est le moment de vous réaliser !
3e décan du Scorpion : si l’on parle de ténacité et de coriacité pour la nature du signe du Scorpion, vous pourriez bien nous en faire une sacrée démonstration en 2018. Entre février et fin avril, Super Jupiter (en Scorpion tiens, tiens…) s’associe à Pluton et vous mettrez facilement les bouchées doubles.
Prenez vos désirs pour des réalités car on ne voit pas bien ce qui pourrait vous résister ! Volonté et courage marqueront ensuite la période mi-août à mi-septembre, puis Jupiter reviendra vous marquer de son superbe sceau, entre la mi-septembre et la mi-novembre.  Chance, compétences, finances, naissance, renaissance… : tout cela fait partie des bonus de Jupiter dans votre signe. Profitez-en bien !
DU CÔTÉ DE CHEZ VOUS
1er décan du Scorpion : en 2018, vous aimeriez bien être la partenaire idéale, fiable et responsable mais ça ne durera qu’un temps… (et ça vous reprendra de temps en temps). Vos petits démons se réveilleront quand même bien souvent : ultra possessive durant la 1ère quinzaine d’avril puis trop autoritaire et directive durant la 2e quinzaine de juin, vous serez de surcroît imprévisible et peu gérable entre la mi-septembre et la mi-octobre. On prévoit heureusement de superbes réconciliations sur l’oreiller en décembre. Ouf !
2e décan du Scorpion : comme en 2018 tout vous réussit, l’amour aussi vous sourit. Sous toutes ses formes. De toute façon, qui peut résister à l’immense persuasion et à l’intense force de séduction (aura ?) d’une femme Scorpion motivée par Jupiter dans son signe ?
Ce sera parfois aussi authentique qu’érotique (1ère quinzaine de janvier), d’autres fois aussi romantique que magique (durant les derniers jours de février et entre le 28 mai et le 7 juin) ou ultra épanouissant (durant les dix derniers jours de juillet). L’année se finira même (durant la 2e quinzaine de décembre) par un séduisant point chaud (Vénus en Scorpion oblige…).
3e décan du Scorpion : on ne peut pas dire que vous ne soyez pas gâtée en 2018. La nouvelle influence de Pluton (associée à Jupiter en Scorpion) pourra surtout développer vos atouts cachés… et vous promettre quelques prouesses sous la couette (surtout entre janvier et fin avril).
Vous aurez aussi le pouvoir dans votre histoire de cœur : vous savez ce que vous voulez, vous avez une main de fer sur les événements en cours et Monsieur ne pourra plus rien vous refuser… Si vous évitez la crise de possessivité durant la 2e quinzaine d’avril et l’orgueil mal placé durant la 1ère quinzaine de juillet, vous aurez tout gagné.
LES JOURS HEUREUX 
Notre 1er décan sera ultra performant surtout entre le 18 mars et le 8 avril. En janvier et d’avril à septembre, tout réussira à un 2e décan verni. Amour et finances au sommet entre le 27 février et le 7 mars pour notre 3e décan.
Côté cœur : phase ultra coquine en décembre pour le 1er décan. Votre chéri s’en souviendra… Le 2e décan est verni. S’il faut quand même choisir le meilleur, les plus beaux cadeaux de Cupidon sont prévus durant la 1ère quinzaine de janvier, fin mai-début juin et durant la 2e quinzaine de juillet. Magie de l’amour assurée fin février-début mars pour le 3e décan.
LE SAGITTAIRE 
1er décan du Sagittaire : en 2018, vous allez surtout aimer la fin janvier et la 1ère quinzaine de février (parce que Mars dans votre signe vous donnera des ailes pour tout), un mois d’avril très animé et plein de trouvailles (parce que tout sera instantané et rigolo grâce à Mercure en Bélier) et le long passage de la planète Mars dans le signe libéré du Verseau (entre la mi-mai et la mi-août puis à nouveau du 11 septembre à la mi-octobre). Ca veut dire quoi « Mars en Verseau » ?
Ca veut dire plus de liberté, d’indépendance, de fantaisie, de petites folies. Sans doute plus de temps pour vous aussi. Deux périodes en mode « free lance » qui ne manqueront sûrement pas d’intérêt pour un Sagittaire plutôt émancipé.
2e décan du Sagittaire : en 2018, il faudra surtout vous méfier de votre perception pas toujours très juste des choses et des gens et d’un environnement pas forcément très fiable.
Ne faites pas trop confiance à vos intuitions (les apparences seront parfois trompeuses), ne vous laissez pas influencer (les gens ne sont pas toujours bien intentionnés) et ne commettez pas d’imprudences.
Ces petites mises en garde sont surtout valables pour la 2e quinzaine de février et le mois de décembre, mais ce climat « neptunien » pourra affecter votre moral et votre vie affective un peu plus souvent. A part ça, tout va bien !
3e décan du Sagittaire : c’était lent, pesant et contraignant en 2017 ; ce sera forcément mieux en 2018. On se réjouit d’ores et déjà du départ du frustrant Saturne dans le signe d’à côté et on se dit que maintenant tout peut arriver. Ne ratez surtout pas le superbe vent de changement ou le départ d’une nouvelle aventure plutôt excitante en mars !
Votre libération commencera là : vos horizons s’élargissent alors… en piste ! Si vous devez vous démarquer et affirmer franchement votre indépendance et votre liberté de penser, il faudra ensuite attendre le mois de novembre pour sauter le pas. En résumé, voilà une année beaucoup plus facile parce que vos horizons ne sont plus limités.
DU CÔTÉ DE CHEZ VOUS…
1er décan du Sagittaire : durant la 2e quinzaine de janvier, développez vos intérêts communs ! Durant la 2e quinzaine de février, ne prenez pas la fuite : assumez ! Durant la 1ère quinzaine de mars, faites donc tout ce qui vous passe par la tête ! Fin avril-début mai, ne délaissez pas trop le chéri !
Durant la 2e quinzaine de juin, on s’aime et on se le dit. Courant juillet, le chéri vous agace… mais en août, ce sera presque l’amour fou… Pas grand-chose d’autre à signaler : vous savez tout.
2e décan du Sagittaire : en 2018, regardez les choses du cœur en face, ne vous reposez pas sur un leurre de « tout va bien », ne fuyez pas les petits problèmes et tentez globalement d’être plus lucide, plus vigilante et jamais trop confiante. Vaste programme… mais il faut bien contrer la tendance nébuleuse associée à Neptune.
Notez ces quelques dates et gardez bien les yeux en face des trous : la 2e quinzaine de février, la 1ère quinzaine de mai et la 2e quinzaine de juillet.
3e décan du Sagittaire : retenez surtout qu’en 2018 ça va mieux… et tant mieux ! Ça vous donnera peut-être envie de tester un nouveau look dès la 1ère quinzaine de février.
Effet garanti sur l’homme de votre vie. En tout cas, cette 1ère quinzaine de février et la 2e quinzaine de mars sont pavées de surprises, de séduction, de petites nouveautés. Si tout est plus excitant, votre couple trouvera un nouvel élan.
Misez aussi sur la 1ère quinzaine de juillet : il n’aura d’yeux que pour vous… Et excellente nouvelle : les longs passages de Vénus fin Balance (fin août, durant la 1ère quinzaine de septembre et durant tout le mois de novembre)vous aideront à retrouver (en duo) votre plus jolie vitesse de croisière.
LES JOURS HEUREUX
Ça swingue en avril et vive les vacances d’été atypiques cette année (1er décan) ! Le 2e décan peut miser sur un mois d’août 100% divertissant. 3e décan : les plus audacieuses d’entre vous ont déjà compris que mars et novembre 2018 sont de sacrés tremplins vers une nouvelle vie.
Côté cœur : le 1er décan devrait déplacer son petit couple dans un contexte plus exotique en août. Ca marche à tous les coups. 2e décan : have fun entre le 13 et le 24 mars, sortez-lui le grand jeu fin juin-début juillet et parlez vrai durant la 2e quinzaine d’août (ça ne pourra que payer) ! Notre 3e décan va kiffer les jolis inattendus (et le renouveau annoncé) de la 1ère quinzaine de février et de la 2e quinzaine de mars.
LE CAPRICORNE
1er décan du Capricorne : 2018, année de maturation. Le mot n’est déjà pas très excitant mais il y a des périodes comme ça… et certains objectifs de vie méritent quelques sacrifices.
Pas très fun ce long passage de Saturne dans votre décan ! Vous aurez parfois l’impression que votre vie tourne au ralenti et que certaines responsabilités sont dures à endosser, mais ne broyez pas du noir pour autant : les rudesses du destin seront surtout concentrés sur mars et avril, et vous aurez de jolies compensations (amoureuses surtout) en septembre, octobre et décembre. Vénus s’attardera alors dans le signe coquin et passionné du Scorpion et risque de pimenter sacrément votre vie de couple.
2e décan du Capricorne : en 2018, changez ce qu’il y a à changer car toute réorientation, reconstruction ou réorganisation n’aura que du bon !
Quelle énergie pour aller au bout de vos aspirations, quelle détermination pour affirmer vos choix de vie, quelle confiance en vous ! Il faut dire que Super Jupiter en Scorpion est un atout béton (surtout qu’il s’accordera tantôt avec le puissant Pluton pour décupler vos ressources, tantôt avec le créatif Neptune pour vous donner un sacré nez).
Année importante : oui ! Année déterminante : peut-être aussi…
3e décan du Capricorne : le Capricorne rebelle, réfractaire et les drôles de déstabilisations, c’était l’année dernière. En 2018, on retrouve de vrais repères, on maîtrise davantage, on est ultra motivée et on fait exactement ce que l’on veut de sa vie.
Vive les choix stratégiques et tout à fait opportuns ! Super Jupiter en Scorpion est un allié futé, fécond et béton ; Pluton évoque le début d’une phase de « renaissance ».
On peut parier qu’avec ces planètes-là, vos défis de l’année seront relevés. Un petit bémol pourtant : durant une bonne partie du mois mai, la 2e quinzaine d’août et les dix premiers jours de septembre, n’y allez pas trop fort et montrez-vous plus adaptable. Ce sera plus raisonnable.
DU CÔTÉ DE CHEZ VOUS
1er décan du Capricorne : 2018, année responsable (au moins jusqu’en août)… Il faut construire raisonnablement ce bout de chemin à deux et se montrer à la hauteur des objectifs familiaux que vous vous êtes fixés.
Si vous êtes enceinte, ça vous paraîtra parfois pesant ou vous vous sentirez bien fatiguée, un peu seule (surtout courant mars, durant la 2e quinzaine de mai et courant août).
Mais septembre 2018 sonnera le glas de vos diverses frustrations. Votre sauveuse ? Vénus en Scorpion ! Plus question de tiédeur au sein de votre duo : les liens se resserrent, la libido s’épanouit à nouveau, l’attachement revient en force, la sexualité fait rage.
2e décan du Capricorne : 2018 booste votre sensualité. Jupiter en Scorpion peut faire de vous une maîtresse particulièrement gourmande et le chéri ne s’en plaindra pas… Etre enceinte vous embellit, vous rend irrésistible : femme jusqu’au bout des ongles… Ca va fort dans votre couple (surtout durant la 1ère quinzaine de janvier, les dix derniers jours de février, entre le 9 et le 18 avril, durant la 2e quinzaine de juillet et la 2e quinzaine de décembre).
Maîtrisez quand même vos inquiétudes et votre parano : durant la 2e quinzaine de mars, début juin et durant la 2e quinzaine d’août, de petites peurs irrationnelles pourront vous compliquer la vie.
3e décan du Capricorne : ce Jupiter en Scorpion développe votre sex-appeal, votre libido devient très exigeante, la sexualité est très importante. Auriez-vous le diable au corps ? Oui peut-être… Surtout fin février-début mars et durant la 2e quinzaine d’avril.
Oui mais avec vous, c’est tout l’un ou tout l’autre… car entre le 9 et le 19 janvier, vous êtes impatiente et cassante ; fin mars, vous lui criez facilement vos quatre vérités ; durant la 1ère quinzaine de juin, votre trop forte susceptibilité peut provoquer des ratés et en novembre, vous aurez même tendance à le négliger… beaucoup.
LES JOURS HEUREUX
Notre 1er décan devrait s’alléger la vie dès la rentrée 2018. Ouf ! 2e décan : en janvier, il faut convaincre et gagner ; entre juillet et septembre, un rêve est à votre portée. 3e décan : superbe sens des opportunités fin février-début mars. Il y a peut-être gros à gagner….
Côté cœur : même si rien n’est facile durant cette année 2018, notre Scorpion du 1er décan ne pourra tout à coup plus déscotcher son chéri (en septembre-octobre et durant tout le mois de décembre). 2e décan : enfer et damnation… est-ce une révolution sensuelle ?
Profitez-en à fond durant la 1ère quinzaine de janvier, les dix derniers jours de février, durant la 2e quinzaine de juillet et la 2e quinzaine de décembre ! 3e décan : pour vous faire pardonner vos humeurs en dents de scie, misez beaucoup sur fin février-début mars et la 2e quinzaine d’avril !
LE VERSEAU 
1er décan du Verseau : « Laissez-moi faire, je gère ! », « Je fais ce que je veux, quand je le veux ! » ou « Laissez-moi vivre ! ». Pas de conseil qui tienne, pas de demi-mesure ! Voilà le profil de notre Verseau « made in 2018 ». Cette tendance vous suivra plus exactement de mi-mai à mi-août et du 11 septembre au 15 octobre, parce que Mars dans votre signe libéré regardera longuement Uranus « l’insoumis » de travers.
Si vous êtes enceinte, ça promet quelques comportements extravagants… Ca ira beaucoup mieux après le 11 novembre. Avec l’entrée de Super Jupiter en Sagittaire, notre Verseau se réconciliera avec la terre entière.
2e décan du Verseau : il a les yeux plus gros que le ventre notre Verseau « made in 2018 ». Vous allez adorer jouer avec le feu et exiger tout et n’importe quoi. C’est l’effet « Jupiter en Scorpion » : ça vous prendra en janvier pour vous contaminer à nouveau (et plus longuement) de fin avril à fin septembre.
Un Verseau un peu enragé, jusqu’au-boutiste et largement excessif qui explosera facilement et aura globalement du mal à relativiser les événements. Revoyez quelquefois vos désirs à la baisse et baissez d’un demi-ton vos revendications : c’est le conseil avisé que vous devriez suivre pour adoucir les périodes précitées.
3e décan du Verseau : comment faire pour gérer un Verseau excité par Jupiter en Scorpion ? Aucune idée ! Piquer, revendiquer, vous surestimer, exploser, manipuler, abuser, retourner le couteau dans les plaies… Ce sera surtout sensible en janvier-février et de fin septembre au 10 novembre 2018.
Le mois de mars sera en revanche votre mois gagnant (si un changement vous narguait depuis quelques temps). Ce sera le moment d’oser et de passer le cap. Le mois de Novembre n’est pas mal non plus : il parle de libération et d’émancipation. Le pied pour un Verseau…
DU CÔTÉ DE CHEZ VOUS…
1er décan du Verseau : en 2018, ce sera plutôt du genre « si tu m’aimes, ne me colles pas de trop près ! ». Ça vous prendra vers le mois de juin et ça vous poursuivra jusqu’en décembre. Entre Mars (dans le signe indépendant du Verseau), l’intolérance d’Uranus en Taureau et le venin de Vénus en Scorpion, vous ne risquez pas d’être la partenaire idéale (au moins en juin-juillet et de septembre à décembre). Mais quelle mouche vous a donc piquée ? Aurez-vous de vrais griefs contre lui ? Dans ce cas, le pauvre chéri risque de le sentir passer. On signalera quand même une parenthèse presque idyllique dans le courant du mois d’août.
2e décan du Verseau : fin janvier-début février, changez les habitudes du couple ! Durant la 2e quinzaine de mars, s’amuser en duo est beaucoup plus rigolo.
En avril, des fixettes vous prennent la tête. Entre le 23 juin et le 3 juillet, rien de mieux que la complicité… Fin juin-début juillet, il va voir qui est le chef… mais durant la 2e quinzaine d’août, les deux font très joliment la paire. Durant la 2e quinzaine de décembre, vous aurez quelque chose à lui faire payer.
3e décan du Verseau : la 1ère quinzaine de février vous laisse toutes griffes dehors. Ca va chauffer à la maison… Fin mars, début avril, une jolie surprise vous attend. Durant la 2e quinzaine d’avril, vous le culpabilisez, vous le torturez…
Entre le 12 et le 21 mai, on se change les idées en duo et tout devient plus rigolo mais durant la 1ère quinzaine de juillet, il vous énerve avec sa prétention. Fin août-début septembre, il retrouve toute son élégance et en novembre, vous le trouverez tellement chic, chou, sympa…
LES JOURS HEUREUX
Vive les enthousiasmes généreux de la 1ère quinzaine de février et de la fin de l’année, et le fun XXL du mois d’avril (pour le 1er décan) ! Un petit courant de solidarité ne fera surtout pas de mal à notre 2e décan (courant février). S’il faut gagner en indépendance et se projeter dans un monde un peu plus excitant, notre 3e décan ne trouvera pas mieux que les mois de mars et de novembre.
Côté cœur : notre 1er décan aura droit à la version la plus « gentleman » du chéri en août. Juste de quoi vous amadouer momentanément ! Cupidon se chargera d’adoucir les mœurs de notre Verseau du 2e décan durant la 2e quinzaine de mars, la 1ère quinzaine de mai et la 2e quinzaine d’août. Notre 3e décan ne trouvera pas mieux que le mois de novembre pour exprimer et recevoir de l’amour…
LE POISSONS 
1er décan du Poissons : faire des projets à moyen terme et se projeter dans le futur, ça rassure. Et même si ça demande des efforts constants, vous trouverez (en 2018) que se démener, se structurer, économiser et prendre certaines responsabilités est nécessaire pour atteindre vos objectifs de vie.
Cette année 2018 vous réclamera globalement de la volonté, de la fermeté, une certaine rigueur et pas mal de patience (passage de Saturne dans le signe stable et persévérant du Capricorne oblige…). Mais l’entrée de Jupiter en Sagittaire (dès le 11 novembre) vous soufflera : « basta au raisonnable ! ».
2e décan du Poissons : en 2018, une petite révolution personnelle ultra positive vous attend de pied ferme. Quand Jupiter en Scorpion traîne dans les parages, vouloir c’est bien pouvoir… et vous chausseriez bien des bottes de sept lieues pour réussir cette part de chemin de vie qui vous tient tellement à cœur. Et que de ressources déployées pour y arriver (en janvier, fin avril, durant une bonne partie du mois de mai et en septembre) !
De mai à septembre, l’association Jupiter-Neptune sera même très favorable aux naissances, à l’inspiration, à la créativité, à la réalisation de quelques-uns de vos rêves... Deux bémols néanmoins : la 2e quinzaine de février semble bien trompeuse et en décembre, évitez de trop fantasmer !
3e décan du Poissons : 2018, année bingo ! Le créatif et puissant Jupiter en Scorpion fait fuir le méchant Saturne et pour vous, c’est tout bonus (essentiellement de fin janvier à début mai puis à nouveau du 20 septembre à la mi-novembre).
Année revanche, année de réalisation personnelle, année motivante, année féconde et quelquefois année financièrement fort intéressante… Ce que vous désirerez vraiment, le ciel le voudra aussi. Prenez votre courage à deux mains et faites confiance à votre destin !
DU CÔTÉ DE CHEZ VOUS
1er décan du Poissons : en 2018, on mise sur les valeurs sûres (la famille, la fidélité, l’intégrité…), la maturité, la compréhension, les relations sincères et authentiques.
Saturne en Capricorne est conservateur et il aime bien ce qui dure en beauté. C’est dans cette voie-là que 2018 vous emmène. Mais votre bonus de l’année se situera en septembre, octobre et décembre grâce au long passage de Vénus en Scorpion (indice d’une vie sentimentale d’une incroyable densité). Plus d’émotions, plus de passion, plus de sexe aussi… Eh oui : ça promet !
2e décan du Poissons : une femme Poissons titillé par Jupiter en Scorpion et Pluton possède souvent un pouvoir de séduction décuplé… En 2018, votre emprise sensuelle sur votre homme ne laissera sûrement pas à désirer. Ça laisse présager de délicieux et/ou torrides moments sur l’oreiller.
Et comme Neptune est toujours à vos côtés, le romantisme ne sera jamais hors-sujet. Retenez ces dates et amusez-vous bien : la 1ère quinzaine de janvier, entre le 9 et le 18 avril, entre le 28 mai et le 7 juin et la 2e quinzaine de décembre.
Neptune étant parfois faux-jeton, évitez de prendre des vessies pour des lanternes et ne lui faites pas confiance aveuglément durant la 2e quinzaine de février, la 1ère quinzaine de mai et entre le 20 et le 30 juillet.
3e décan du Poissons : qui peut rebondir sur les difficultés passées mieux qu’un Poissons boosté par Jupiter en Scorpion ?
En 2018, vos problèmes de couple ne seront plus que de mauvais souvenirs et vous trouverez déjà d’excellentes raisons de pardonner et de vous retrouver en janvier et fin février-début mars.
Ca peut même devenir caliente durant la 2e quinzaine d’avril. Après cela, plus rien ne sera grave. C’est le message important de l’année.
LES JOURS HEUREUX
Pic de bonnes résolutions (constructives) durant la 2e quinzaine de mars et début avril pour notre 1er décan. La période mai à septembre sera quelquefois simplement « merveilleuse » pour notre 2e décan (avec un gros bonus sur les journées du 28 mai au 9 juin). Quelle détermination (en janvier, fin avril-début mai et à la rentrée) pour le 3e décan !
Côté cœur, ça devient caliente pour le 1er décan en septembre, octobre et décembre. La 1ère quinzaine de janvier et fin mai-début juin sont les hot spots du 2e décan. Retrouvailles au sommet ou réconciliation pour de bon courant janvier et fin février-début mars pour le 3e décan.
APRNEWS Avec MAGICMAMAN