Merkel risque d’être mise hors la loi. Le vice-président du Bundestag: «Je souhaite de tout cœur à Angela Merkel de trouver le bon moment pour démissionner au cours de ce mandat»

Angela Merkel
Le parlement allemand pourrait considérer la possibilité de réduire le mandat du chef du
gouvernement du pays, sur l’initiative du vice-président du Bundestag. Cela toucherait directement la chancelière Merkel, au pouvoir depuis 12 ans.
Le vice-président du Parlement allemand, Thomas Oppermann, membre du Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD), s'est prononcé pour limiter la durée des fonctions de chancelier du pays à deux mandats, informe le journal Welt.
«Je soutiens la limitation du mandat du chancelier à huit ou à dix ans», a dit M.Oppermann, en ajoutant qu'après dix ans en fonctions «il est difficile de trouver de nouvelles impulsions ou d'y réagir, comme l'exige la démocratie».

Dans le même temps, M. Oppermann a déclaré que la durée d'un mandat de chef du gouvernement allemand peut être prolongée de quatre à cinq ans.
«Je souhaite de tout cœur à Angela Merkel de trouver le bon moment pour démissionner au cours de ce mandat», a déclaré le vice-président du Bundestag.
Angela Merkel occupe le poste de chancelier allemand depuis environ 12 ans. Elle a été élue pour la première fois le 22 novembre 2005, devenant la première femme à la tête du gouvernement dans l'histoire de l'Allemagne. Son mandat a été renouvelé à trois reprises, les dernières législatives allemandes ayant eu lieu en septembre dernier.
Source: fr.sputniknews.com