"Pays de Merde" ERIK PRINCE UN ANCIEN NAVY SEAL JUSTIFIE LES PROPOS DE DONALD TRUMP

L’image contient peut-être : 1 personne, assis
Interrogé récemment par Breitbart News à propos des déclarations du président Trump sur les
citoyens de pays de « merde » qui émigrent aux Etats-Unis , l’ancien Navy Seal et fondateur de la compagnie Blackwater Usa, Erik PRINCE, a déclaré ce qui suit :
"Si le président dit qu’il existe des pays de merde, il est précis. J’étais jeune officier des Navy SEAL en 1994, lorsque Bill Clinton a décidé d’intervenir en Haïti dans le cadre de l’opération Uphold Democracy. J'étais là. Mon équipe SEAL a fini par envoyer deux pelotons, et nous avons prévu de faire 100% de victimes, non pas à cause des tirs ennemis, mais à cause de la qualité de l'eau. Nous devions nager afin d’arriver à terre, et l'eau était si mauvaise parce qu'il y avait deux millions et demi de personnes qui reversaient leurs égouts dans l'eau. Nous devions recevoir tant de vaccins, de vaccinations, qu'aucun d’entre nous ne pourriez donner du sang pendant six ans après. Donc, si le président dit que certains endroits sont des pays de merde, il a raison ».

Erik PRINCE a rejeté les accusations de commentaires racistes de Donald Trump:
"C'est une triste caractérisation de beaucoup de ces endroits. Ce n'est pas basé sur la race. Cela n'a rien à voir avec la race. Il s'agit de gouvernements corrompus et incompétents qui maltraitent leurs citoyens, ce qui se traduit par une infrastructure complètement absente, notamment des égouts à ciel ouvert, de l'eau insalubre et de la criminalité. C'est tout ce que nous ne voulons pas en Amérique. "

À propos du durcissement de la réglementation d’entrée aux États-Unis, Erik PRINCE a déclaré :
« Il est tout à fait approprié de réglementer ou de limiter qui vient en Amérique. Être un citoyen américain est un privilège, ce n'est pas un droit de chaque citoyen dans le monde ».