Sénégal: Macky SALL "J'ai supprimé le sénat pour construire cette centrale solaire qui a coûté 27milliards, mon pays a plus besoin d'énergie que de sénateur qui sont payés à ne rien faire"

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, texte 
La création d’un poste de vice-président et du Sénat faisait partie de la nouvelle constitution que
l’ancien chef de l’Etat sénégalais, Abdoulaye Wade, avait laissé au Sénégal avant son départ du pouvoir en 2012.
Dès son arrivée au palais, le nouveau Président Macky Sall a supprimé ces deux postes de dépenses inutiles afin de permettre une meilleure affectation des ressources destinées à ces institutions à d’autres priorités.
Par exemple, les huit milliards de Fcfa du budget annuel du Sénat ont contribué entre autres, à la prévention des inondations. Mais plus important, une partie de cet argent a permis au Sénégal de se doter d’une centrale solaire photovoltaïque (d’une capacité de 20 mégawatts) munie de 77 000 panneaux installés sur 50 hectares.
Cette dernière permet d’alimenter 9000 ménages en électricité.