Six étapes essentielles pour trouver du financement

http://www.kg-credit.fr/images/emprunter.jpg 
Ce dont les promoteurs de projet de création se plaignent la plupart du temps, c’est de ne pas avoir le
financement nécessaire pour démarrer leur entreprise. Mais le problème réel qui se pose c’est qu’il ne suffit pas d’avoir l’idée la plus géniale pour trouver du financement ou d’avoir rien que du financement pour réaliser le projet de création d’entreprise le plus formidable.
Tout commence par votre capacité à négocier et à bien présenter votre projet pour qu’il soit vendable aux yeux des investisseurs potentiels et par la suite de vos clients une fois le projet mis en œuvre. Parce qu’il y a des gens qui sont à la recherche de projet viable à financer, la clé est de formuler le vôtre pour qu’il ait un sens pour vous même et pour votre financier, surtout lorsque votre concept est assez original.

Estimez de quoi vous avez besoin
Il s’agit de tout ce dont vous aurez besoin pour lancer et amorcer le développement de votre entreprise: les équipements et autres matériels, votre stocks de marchandises ou de matières premières, l’usine, les bureaux, les frais de brevets ou licence, un fonds pour alimenter votre trésorerie, etc. Identifiez les ressources que vous pouvez mobiliser vous-mêmes à partir de vos économies, des prêts ou participations de vos parents ou amis. De grâce, ne sous-estimez pas vos besoins ; n’exagérez pas non plus. D’ailleurs, vous aurez besoin de justifiez chaque utilisation et l’opportunité de chaque bien que vous acquérez. 

Évaluez vos options d’emprunts.
Si vous disposez d’une garantie ou qu’un fonds d’appui (programme) peut vous servir de garantie, vous pouvez optez pour les banques commerciales qui vous offriront une gamme variée de possibilités de prêts. Si vous êtes dans un pays par exemple, vous pouvez vous rapprocher des Fond de garantie pour voir ce qu’ils peuvent faire pour vous en termes de garantie. Il y également les sociétés de capital risque. Plusieurs autres programmes ou possibilités existent dans votre pays. Faites vos recherches, vous trouverez ce qui vous convient. 

Préparez ce que vous présenterez au financier / investisseur
La plupart des financiers vous demanderont un plan d’affaires (Business plan) avec un résumé détaillant votre parcours académique et professionnel, votre historique financier et d’autres documents spécifiques en fonction de la particularité de chacun d’eux. Vous aurez à répondre dans votre plan d’affaires à des questions liées à la nature de l’affaire que vous lancez, le marché cible, les clients, les concurrents actuels et futurs, votre positionnement sur le marché, votre argument de vente, la stratégie que vous entendez utiliser pour atteindre vos objectifs. N’oubliez pas de joindre à tout ceci le résultat de vos projections financières (plan de financement, les bilans, le compte de résultat prévisionnel, le plan de financement des trois premiers exercices ainsi le budget de trésorerie de la première année par exemple) ainsi que votre planning de mise en route. 

Préparez vous à ne pas tomber dans le piège du sur optimisme.
Soyez aussi réaliste que possible dans vos projections (chiffre d’affaires prévisionnel, rentabilité financière…). Fondez chacune de vos prévisions sur du factuel (l’étude de marché par exemple). Si vous avancez une projection qui n’est pas fondée, sachez que le financier est pour la plupart du temps habitué à un certain nombre de marché et de secteur et sait comment les choses fonctionnent pour la plupart du temps. Faites autant de recherches que possible, vous serez alors fier de montrer à un financier que ces données du marché ne sont pas à jour ce se sera une bonne marque de fiabilité. 

Préparez vous à présenter et à défendre votre projet.
En principe vous devez pouvoir présenter votre projet en moins de cinq minutes. Si vous passez plus dix minutes sans que l’investisseur ne cerne l’intérêt de votre projet pour lui-même et pour vous-même, vous êtes passé à côté de la plaque. Pendant ces cinq minutes répondez aux questions : quoi, à qui, comment vendre, avec combien, pour combien et au bout de combien de temps l’argent remis sera récupéré et avec quel intérêt ? Préparez vos réponses, ordonnez vos idées et gagnez suffisamment de confiance pour en transmettre au financier. 

Demandez de l’aide.
Avant d’aller négocier un financement demandez à un senior ou un consultant et si possible un banquier à la retraite comment ça se passe. Posez-lui autant de questions que possible pour vous assurez de ce que vous pendrez toutes les dispositions pour avoir gain de cause. Vous pouvez vous faire accompagner d’un consultant expert en projet de création d’entreprise. Sa présence rassurera davantage le banquier. « Si ce n’était pas intéressant, il ne s’y mettrait pas, voyons ce que ça donne ». 
DB