Cette fille de 20 ans kidnappée évite d’être violée et tuée grâce à un seul conseil de sa mère

Cette fille de 20 ans kidnappée évite d’être violée et tuée grâce à un seul conseil de sa mère

Les violences sexuelles subies dans l’enfance ou dans l’adolescence ont très souvent de lourdes conséquences sur les victimes quel que soit l’âge. De tels traumatismes affectent l’estime de soi et peuvent pousser les victimes à se renfermer sur elles-mêmes plutôt que d’en parler. Cependant, partager son vécu en cas d’agression peut être source d’informations salutaires pour plusieurs autres personnes comme ce fut le cas de cette mère qui a sauvé la vie sa fille en partageant son expérience avec elle.

Viol : Etat des lieux et conséquences 

Etre victime de viol ou d’agression est traumatisant et laisse des traces psychologiques qui peuvent durer dans le temps. En France, une femme sur cinq et un homme sur quatorze déclarent avoir subi des violences sexuelles. Les enfants sont les principales victimes : 81% ont subi ces violences avant l’âge de 18 ans, dont 51% avant 11 ans et 21% avant 6 ans selon le sondage réalisé par europe1.
Que ce soit sur le plan relationnel, émotionnel ou psychique, les conséquences du viol sont nombreuses. En voici quelques-unes :
  1. Conséquences relationnelles
Agressivité, engagement amoureux difficile voire impossible, violences conjugales, dégoût ou haine des hommes, isolement social.
  1. Conséquences psychiques, émotionnelles et morales
Baisse de l’estime de soi, sentiment de saleté et de honte, manque d’assurance et de confiance en soi, hyper vigilance, se sentir en état de danger permanent, anxiété accrue.
Mal-être généralisé, dépression, psychoses, dégoût de soi, de son corps, de son image dans le miroir, sentiment de culpabilité, sentiment de vide et non-sens.
Face à toute cette souffrance, les victimes de viol ont pour habitude de se renfermer sur elles-mêmes. Certaines pensent ne pas être crues si elles relatent leur histoire. D’autres ont peur de se faire rejeter ou railler par leurs auditeurs après avoir partagé leur expérience. Cependant, il peut être important de partager son expérience, aussi difficile soit-elle. Toujours est-il qu’il faut savoir à quelle personne s’adresser lorsqu’on veut raconter une histoire aussi  personnelle et traumatisante.
Ce fut le cas de cette maman qui vit en Caroline du Sud et qui a sauvé sa fille parce qu’elle a eu l’audace de partager avec elle son histoire. 

Un témoignage émouvant 

Cette fille de 20 ans kidnappée évite d’être violée et tuée grâce à un seul conseil de sa mère

Source: santeplusmag.com

Formation