Les Enseignants d'Université contestent le "Doctorat professionnel" et appellent les recteurs d'Université à stopper cette mascarade. Ce doctorat est illégal et n'a aucun fondement juridique.

https://www.lebledparle.com/images/Yde-ii-soa.jpg
Les Enseignants d'Université contestent le "Doctorat professionnel" et appellent les recteurs
d'Université à stopper cette mascarade. Ce doctorat est illégal et n'a aucun fondement juridique. L'université Camerounaise ne saurait devenue un centre commercial de vente des doctorats professionnels
Ceci nous rappelle une formation illégale d'expertise comptable mise sur pieds par le passé à l'université de Douala. L'ordre des Experts comptable avaient contesté cette formation. le recteur de l'université de Douala était obligé de fermer cette filière. Nous sommes actuellement dans la même situation à l'Université de Yaoundé II SOA, ou certains professeurs avec la complicité des hommes tapis dans l'ombre veulent attribuer des titres de "doctorant professionnel" à tout le monde pour détruire la réputation des universités camerounaises ainsi que la qualité du diplôme de Doctorat Ph.D qui reste un diplôme prestigieux dans le monde. "Nous appréciation et félicitons la décision du recteur de l'Université de Yaounde 2 soa, le Pr Adolphe Minkoa She. " confie un professeur
Le recteur de l'université de Yaoundé 2 Soa, le professeur Adolphe Minkoa She vient d'abattre en plein vol une fourberie orchestrée par des individus malintentionnés qui ternissent sans cesse la qualité de l'enseignement supérieur au Cameroun. Il s'agit du doctorat professionnel, cette thèse qui ne trouve aucun fondement juridique en l'état actuel des textes régissant les études doctorales au Cameroun. Le recteur va plus loin en qualifiant cette manoeuvre de tromperie, car sous prétexte de thèse de doctorat professionnel qui en soit n'a aucun fondement juridique, l'équipe à la manoeuvre finie par octroyer un Phd, c'est à dire un doctorat de recherche. Une grossière et énorme tromperie.
Heureusement que le recteur de l'université de Yde 2 vient de mettre un terme à leur fourberie.
Restons vigilant et sauvons l'université Camerounaise, et disons stop à l'imposture dans ce pays. Voici la lettre du recteur en question comme preuve. 
Paul Ayano
 Aucun texte alternatif disponible.
 Aucun texte alternatif disponible.
 Aucun texte alternatif disponible.