Un sous-préfet enlevé au Cameroun reste sans nouvelles

La partie anglophone du Cameroun est le théâtre, depuis plusieurs mois, d'un mouvement insurrectionnel.
On était encore sans nouvelles, lundi matin, du sous-préfet enlevé dimanche dans la région
anglophone du Nord-Ouest, au Cameroun.
Sa voiture a été retrouvée calcinée.
Des violences ont éclaté dans les deux régions anglophones du pays au moment de la célébration de la fête nationale de la jeunesse.
Outre le sous-préfet enlevé, trois gendarmes ont été tués dimanche dans cette partie du pays, rapporte le correspondant de BBC Afrique à Bamenda.
Un colonel de l'armée camerounaise joint par BBC Afrique a confirmé la mort des trois soldats.
Plusieurs soldats et gendarmes ont été tués dans la partie anglophone du pays.
BBC