URGENT: Corneille Nangaa “lâche” Joseph Kabila en déclarant: “Il m’a demandé de mentir pour retarder les élections”

Les non-dits: La Voix de l’Afrique au Canada vient d’apprendre que la Dynamique de l’opposition
vient d’être reçue par le président de la CENI, M. Corneille Naanga dans une réunion qui vient de se terminer il y a une heure, soit à 18 heures, heure de Kinshasa.
Dans cette réunion, M. Olenga Nkoyi a pausé la question de savoir pourquoi la CENI les prend pour des enfants en leur disant que les élections ne pourront pas avoir lieu dans les délais tout en respectant la constitution.
Et Jean-Lucien Bussa d’enchainer: “Avant toi, il y avait l’Abbé Apollinaire Malu Malu, où est-il maintenant? Après l’Abbé Apollinaire Malu Malu, il y a eu Ngoie Mulunda qui déclarait à qui veut l’entendre, être le frère de Joseph Kabila, où est-il maintenant? Et maintenant, il y a toi, penses-tu être plus malin que les deux autres? Fait très attention, tu risques d’y laisser tes dents…”
Acculé par les membres de la Dynamique de l’opposition, le président de la CENI s’est tenu à la tête avec un air pensif et perdu.
Finalement, après quelques minutes de reflection, il a déclaré à l’assemblée: “Je m’excuse, mais tout ce que je raconte sur les élections me sont obligés. Ça ne vient pas de moi. Il m’a été obligé de le faire pour retarder les élections.”
Olenga Nkoy lui demande alors de dire le nom de la personne qui lui oblige de faire ces déclarations.
Corneille Nangaa est resté pensif et mal à l’aise.
Olenga Nkoy reprend en lui demandant: “N’est pas Kabila qui t’a ordonné de faire ces déclarations mensongères?”
Ce dernier n’a plus répondu…
Affaire à suivre.
Jean-Luc Kienge Kimbila  
Source: vacradio.com

Investir au Cameroun dans l'Agriculture