Urgent : La France répond à l’ultimatum Russe sur le FCFA

Le franc CFA fait couler beaucoup d’encre, depuis longtemps, avec une accélération et une
tension sans précédent depuis quelques mois. 
La semaine dernière, La Russie a donné un ultimatum à la France pour mettre fin au système monétaire qu’elle impose à ses ex-colonies en Afrique faute de quoi , la Russie imposera de sérieuses sanctions économiques à la France ( Lire ici >> La Russie donne un ultimatum à la France de mettre fin au FCFA ).
La Russie ne considèrent pas cette monnaie comme une bonne chose pour l’Afrique car elle constitue un obstacle au exchange entre la Russie et les pays africain.
Selon nos sources, le ministre français des finances et de l’économie a répondu à l’ultimatum par une lettre à son homologue russe et aurait déclaré ”la France ne se fera pas dictée sur sa politique africain par la Russie. le FCFA est très importante pour le trésorerie français et si la Russie veut une guerre économique, elle l’aura” ” Pas question de laisser les Ex-colonies français d’Afrique avoir leur propre monnaie ”
Cette réponse s’écarte de ce que le président français avait dit plus tôt à Ouagadougou au Burkina Faso l’année dernière . Lors de son discours, le président français Emmanuel Macron s’est dit, “favorable” à un changement si les États africains le souhaitaient. Quant à l’avenir, “la France accompagnera la solution qui sera portée par vos dirigeants”, a-t-il déclaré. “J’accompagnerai la solution qui sera portée par l’ensemble des présidents de la zone franc.”
“S’ils veulent en changer le périmètre, j’y suis plutôt favorable. S’ils veulent en changer le nom, j’y suis totalement favorable. Et s’ils veulent, s’ils considèrent qu’il faut même supprimer totalement cette stabilité régionale et que c’est mieux pour eux, je considère que c’est eux qui décident et donc je suis favorable.”
Héritage de la colonisation, le franc CFA est une monnaie partagée par 14 pays d’Afrique subsaharienne plus les Comores, et qui est liée par une parité fixe à l’euro. En contrepartie de sa convertibilité illimitée garantie par la France, les banques centrales de la zone franc sont tenues de déposer 50 % de leurs réserves de change auprès du Trésor français.
Avec ce nouveau revirement français, rien n’est certain sur l’avenir de la FCFA. La Russie va-t-elle imposer une sanction économique à la France après 6 mois? et la France répondra-t-elle aux sanctions russes? seul le temps nous le dira