Les immigrés nigérians sont-ils les plus instruits aux États-Unis?

Est-ce que les Nigérians dépassent tous les autres immigrants aux États-Unis? Nous avons
cherché les preuves.
L’Organisation pour l’avancement des Nigérians, basée à New York, s’oppose aux commentaires désobligeants que Trump aurait faits à propos des pays africains. « Les Africains, et les Nigérians en particulier, sont des membres résilients, travailleurs et productifs de la société », a déclaré le groupe dans un communiqué.
«Selon le Bureau of Statistics and Census des États-Unis, les Nigérians sont les immigrants les plus instruits aux États-Unis, et ils ont le plus haut taux de scolarité », a-t-il ajouté. 

Étude de 5 groupes d’Afrique subsaharienne et des Caraïbes

En décembre 2017,  le US Census Bureau a publié une étude sur les caractéristiques de cinq groupes d’Afrique subsaharienne et des Caraïbes.
Ces groupes revendiquent des origines éthiopiennes, nigérianes, haïtiennes, jamaïcaines et trinidadiennes. (Remarque: Il s’agit des plus grands groupes d’ascendance d’Afrique subsaharienne et des Caraïbes aux États-Unis d’après l’American Community Survey 2008-2012, avec une population totale de 150 000 personnes ou plus chacune.)
Stella Ogunwole, statisticienne et démographe au bureau, a déclaré à Africa Check que les immigrants et leurs descendants (nés aux États-Unis) ont été interrogés.
L’un des domaines d’intérêt du rapport était la proportion qui avait obtenu un baccalauréat ou plus. Parmi les cinq groupes, les Nigérians avaient le plus haut niveau d’instruction avec 61,4%, suivis par les Éthiopiens (27%), les Trinidadiens (25,7%), les Jamaïcains (24,8%) et les Haïtiens (19,2%).
«L’un des résultats les plus significatifs de l’étude est que deux fois plus de personnes de 25 ans et plus d’origine nigériane avaient un baccalauréat ou plus par rapport à la population totale américaine (29%) et les autres groupes d’ascendance sélectionnés », a dit Ogunwole.

Un élève brandit le drapeau nigérian pour accueillir l'équipe nationale de football à l'aéroport d'Abuja le 12 février 2013. Les étudiants nigérians ont une longue tradition d'aller aux États-Unis pour suivre des études supérieures. Photo : AFP

Comment les Nigérians se sont retrouvés aux  États-Unis

Selon le US Census Bureau, l’immigration nigériane aux Etats-Unis remonte aux années 1920, lorsque les Nigérians ont commencé à fréquenter les universités américaines. Ce modèle a largement tenu jusqu’à la guerre civile nigériane de 1967-70, quand beaucoup ont choisi de ne pas revenir, formant la première vague d’immigrants nigérians.
Le gouvernement nigérian a parrainé des milliers d’étudiants pour étudier aux États-Unis dans les années 1970.
D’autres étudiants ont été soutenus financièrement par leurs familles, ce qui témoigne de la prospérité économique du Nigeria et de la grande importance accordée à l’éducation.
Le ralentissement économique qui a suivi au Nigéria a fait que beaucoup d’étudiants ont été incapables de rentrer chez eux après leurs études. Ces étudiants, ainsi que les Nigérians qui avaient les moyens de déménager aux États-Unis, ont formé la prochaine vague d’immigrants.

Le Nigeria classé 8e en 2016

Cependant, l’étude n’a pas concerné d’autres pays, a déclaré Ogunwole, qui a co-écrit le rapport. Pour ces données, elle a dirigé Africa Check à l’American Community Survey.
L’affirmation de l’Organisation pour l’avancement des Nigérians faisait spécifiquement référence aux Nigérians qui avaient immigré aux États-Unis et n’incluaient pas les personnes d’origine nigériane nées aux États-Unis.
« Au bureau du recensement, nous désignons généralement cette population comme la population née à l’étranger », a déclaré Angela Buchanan, une statisticienne démographe de l’agence de statistiques américaine, à Africa Check.
Selon les dernières estimations (2016) de l’American Community Survey, le Nigéria se classe au huitième rang parmi les quelque 80 pays pour lesquels le bureau du recensement dispose de données sur les immigrants.

Chart: Africa Check  - Source: US Census Bureau
“En définitive, je ne pense que l’affirmation selon laquelle les Nigérians sont le groupe d’immigrés le plus instruit soit correcte’’, a dit Buchanan.

Conclusion : les Nigérians ne sont pas les immigrants les plus instruits aux États-Unis

Tout en accusant le président Donald Trump de dénigrer prétendument les pays africains, un groupe de la diaspora a déclaré que les Nigérians avaient le plus haut niveau d’éducation de tous les immigrants aux États-Unis.
Les données disponibles du US Census Bureau montrent que bien que les immigrés nigérians figurent systématiquement parmi les meilleurs, au moins sept autres pays ont un niveau d’éducation plus élevé en 2016.
Auteur:  Motunrayo Joel
Source: Africa Check
Twitter:  @AfricaCheck_Fr
Site Web:  www.fr.africacheck.org