L’Iran explique comment la Russie a sauvé la réputation du Conseil de sécurité de l’Onu

Iran
La Russie a sauvé la réputation du Conseil de sécurité de l’Onu en s’opposant au projet de résolution
sur le Yémen, a affirmé au journal Etemad le ministre iranien des Affaires étrangères.
Mohammad Javad Zarif a tenu à exprimer sa reconnaissance à la Russie pour sa position active dans le dossier yéménite.

«Le Conseil de sécurité doit éprouver de la gratitude envers la Russie pour avoir empêché de mettre de nouveau en cause la réputation du Conseil», a indiqué le ministre. D'après lui, la Russie, en tant que membre permanent du Conseil, a en outre empêché d'approuver une «résolution qui sera considérée à l'avenir comme une résolution protégeant l'agresseur».
Les membres du Conseil de sécurité de l'Onu ont adopté lundi à l'unanimité la résolution sur le Yémen présentée par la Russie. Plus tôt dans la journée, la Russie, qui dispose du droit de véto, avait bloqué un autre texte qui incluait des allégations anti-iraniennes déposé par le Royaume-Uni.

Ce dernier a été soutenu par 11 États, deux votant contre et deux autres s'abstenant. Il prévoyait la prorogation du régime des sanctions sur les armes ainsi que du mandat des experts contrôlant son application jusqu'en mars 2019. Le texte contenait en outre les conclusions tirées par des experts de l'Onu et des préoccupations au sujet d'entrée dans le pays d'armes «de fabrication iranienne» et ce après l'entrée en vigueur de l'embargo. Avant la tenue du vote, le représentant permanent de la Russie à l'Onu a rappelé que la résolution portait sur le Yémen et non sur l'Iran. Outre la Russie, la Bolivie s'est opposée au texte. Le texte présenté par Moscou propose de proroger d'une année le régime des sanctions visant le Yémen actuellement en vigueur.
Source: fr.sputniknews.com