Allemagne: Homme né de parents nazis sort d’un bunker souterrain pour la première fois en 72 ans

Un Allemand prétendant être né en 1946 dans un bunker souterrain est actuellement en quête
d’asile à l’ambassade d’argentine à Berlin rapporte le El Cronista. L’homme qui prétend être Ernst Müller dit qu’il est né dans un bunker souterrain en 1946 des parents nazis Heinrich Müller et Anna Schmid.
L’homme serait apparu dans un taxi à l’ambassade cette semaine, ne parlant que l’allemand et sans argent pour payer le trajet de 6 heures. Un porte-parole de l’ambassade a déclaré que la famille de l’homme aurait clandestinement craint qu’Adolf Hitler ne déclenche un “holocauste nucléaire” après la défaite des puissances de l’Axe.
Le porte-parole de l’ambassade a également confirmé que l’homme avait une pièce d’identité et des papiers confirmant son identité et celle de ses parents, Heinrich Müller et Anna Schmid.

Un criminel de guerre recherché

Son père présumé, Heinrich Müller, était un officier de police allemand sous la République de Weimar et l’Allemagne nazie. Il devint chef de la Gestapo, la police d’état politique secrète de l’Allemagne nazie, et fut impliqué dans la planification et l’exécution de l’Holocauste.
Il a été vu pour la dernière fois au Führerbunker à Berlin le 1er mai 1945 et reste la figure la plus haute du régime nazi qui n’a jamais été capturé ou confirmé être mort. Le dossier de la Central Intelligence Agency (CIA) sur Müller a été publié en vertu de la loi sur la liberté de l’information en 2001 et documente plusieurs tentatives infructueuses des agences américaines de trouver Müller.
Le scénario le plus vraisemblable pour expliquer sa disparition était jusqu’à présent qu’il s’était échappé de Berlin et s’était rendu dans un endroit sûr, peut-être en Amérique du Sud, où il avait passé le reste de sa vie sans être détecté.
Selon un porte-parole du gouvernement allemand, Ernst Müller a récemment décidé de quitter le bunker souterrain après le décès récent de sa mère, Anna Schmid.
Les autorités allemandes n’ont pas encore confirmé l’existence du bunker souterrain présumé et sont actuellement en négociation avec les responsables de l’ambassade d’argentine.
Par Africa24.info Avec : World Daily Report USA – NB: La photo ci-jointe à titre d’illustration