La France retire la Légion d'honneur à Assad, la Toile se lance dans le sarcasme

Bachar el-Assad et Jacques Chirac
Après avoir bombardé le pays dont le dirigeant détient la plus prestigieuse décoration française,
l’Élysée a entamé une procédure afin de retirer la Légion d'honneur de Bachar el-Assad, titre dont Jacques Chirac l’avait gratifié en 2001.
Lundi soir, la présidence de la République a confirmé «qu'une procédure disciplinaire de retrait de la Légion d'honneur à l'endroit de Bachar el-Assad a bien été engagée» par Emmanuel Macron.
Le Président syrien avait été fait grand-croix (le plus haut grade) de la Légion d'honneur par le président Jacques Chirac en 2001, peu après avoir succédé à son père Hafez el-Assad à la tête du pays.

Les utilisateurs du Net ont noté un fait intéressant: la France a souhaité retirer la Légion d'honneur au Président syrien sur fond d'une attaque chimique présumée à Douma, dont personne n'a trouvé pour le moment de preuves, mais elle laisse la décoration au prince héritier saoudien et même renforce sa coopération avec l'Arabie saoudite, tandis que la coalition arabe continue à frapper régulièrement le Yémen.
Les réseaux sociaux ont réagi à la décision de l'Élysée:
Il s'avère que le Président Jacques Chirac a donné à el-Assad l'ordre de la Légion d'honneur. Cela fait, Macron a donné l'ordre de bombarder le détenteur du titre «Le Chevalier de la France».
Nombreux étaient ceux qui se sont lancés dans le sarcasme :
La procédure de retrait de la Légion d'honneur appartient au Grand maître de la Légion d'honneur, à savoir le Président de la République en exercice. Pour la présidence, il s'agit d'une «mise en cohérence» avec la position française sur le dossier syrien.

Emmanuel Macron a déjà engagé l'an dernier la même démarche de déchéance contre le producteur américain Harvey Weinstein, accusé d'agressions sexuelles et de viols. En ce qui concerne les Français, cette distinction est automatiquement retirée à toute personne condamnée à au moins un an de prison ferme.
Source: fr.sputniknews.com

Marketing Politique