Les séparatistes camerounais forcent l'armée à battre en retraite après s'être opposés au Nord-Ouest

L’image contient peut-être : texte 
Les séparatistes camerounais forcent l'armée à battre en retraite après s'être opposés au Nord-Ouest

Des hommes armés considérés comme des séparatistes ont forcé les forces de sécurité camerounaises à se retirer lorsque les deux hommes ont échangé des coups de feu mercredi dans la région rétive du Nord-Ouest.
Selon la page BBC Africa Live, l'armée a été contrainte de se retirer de la ville de Belo située dans le Nord-Ouest du Cameroun à la suite d'échanges houleux.
L'armée entretient depuis des mois des échanges de tirs d'armes avec des éléments séparatistes sous la bannière de la soi-disant république d'Ambazonia.
Des portails médiatiques locaux ont signalé des raids de l'armée dans de nombreuses parties des régions anglophones - Nord-ouest et Sud-ouest. Les rapports indiquent que l'armée a souvent brûlé et a tiré sur les gens dans leurs raids quand ils ont suspecté que les gens aient habité des séparatistes.
(nhsi)
Source:africanews.com