L'ONU consulte la classe politique libyenne

Ghassan Salamé représentat special de l'ONU en Libye
Dans la perspective d'une conférence de dialogue national pour juguler la crise politique et sociale en
Libye, la mission d'appui de l'ONU a entamé des consultations publiques.
La Mission des Nations Unies en Libye envisage une conférence nationale.
Elle espère que cette «conférence nationale» pourrait stimuler un dialogue susceptible d'offrir des solutions et de faire pression sur les acteurs clés à résoudre leurs différends.
L'idée est contenue dans un plan d'action en trois étapes, qui comprend également l'organisation d'élections cette année.
Felix Tusa est un responsable de projet du Centre for Humanitarian Dialogue, une organisation de résolution de conflit basée à Genève, qui aide les Nations Unies à organiser les pourparlers en Libye, a estimé que pour que cette initiative ait du succès, il faudrait un processus plus large qui va regrouper le plus grand nombre de courant en Libye.
Selon lui, il est important dans le contexte libyen d'organiser cette rencontre ; car il s'agit d'un conflit qui implique plusieurs factions... Avec pour conséquences non seulement l'effondrement de l'Etat libyen, mais aussi l'augmentation des flux migratoires vers l'Europe et une perte totale de la production pétrolière.
Un analyste, lui a estimé que ce dialogue national doit être considéré comme une opportunité pour les Libyens d'exprimer ce qu'ils ressentent au niveau local et national.
Il pense qu'il est urgent d'organiser cette rencontre inclusive avant qu'il ne soit trop tard.
BBC Afrique