Alors que leurs relations sont décrites comme très froides par la presse anglaise, José Mourinho
a pris la défense de Paul Pogba, à l'issue de la victoire de Manchester United à Bournemouth (0-2). Le milieu de terrain français avait été égratigné un peu plus tôt par l'ancien Mancunien Paul Scholes.
Parfois, le soutien ne vient pas forcément du côté que l'on croit. Paul Pogba s'est trouvé un avocat assez inattendu par les temps qui courent, mercredi soir, à l'issue du succès acquis par Manchester United sur la pelouse de Bournemouth (0-2) : José Mourinho. Entre l'entraîneur des Reds et l'international français, les relations ne sont pas au bon fixe selon les médias anglais et la gestion sportive du second par le premier.

"Il a été très, très bon"

Mais ce dernier est monté au créneau pour défendre l'ancien Turinois, qui avait été égratigné par l'ancienne légende mancunienne Paul Scholes, au micro de BT Sport. "Quand vous voyez une prestation comme la sienne dimanche contre West Bromwich, vous pensez presque qu’il se dit : 'je me fous de ce que pense mon entraîneur, de ce qu’il pense de ma performance, je ne l’écouterai pas, je vais juste venir sur le terrain et jouer mon jeu', avait déclaré Scholes. Et je trouve que c’est irrespectueux envers son entraîneur et ses coéquipiers."
Publicité
Le "Special One" lui a répondu, tout en félicitant la prestation de Pogba mercredi soir. "Je ne suis pas d’accord. Je suis d’accord qu’il n’avait pas bien joué du tout (contre WBA, ndlr). Ce soir ? Top performance. Bien sûr, celle contre Manchester City était spéciale, avec deux buts. Il avait été phénoménal. Mais celle de ce soir était d’un niveau similaire. Il a été très, très bon aujourd’hui (hier, ndlr). Donc top performance. Il peut le faire". Pogba appréciera.


Développement des Entreprises