Ping et Eyeghe Ndong refusent de serrer la main de René Ndemezo

Ping et Eyeghe Ndong refusent de serrer la main de René Ndemezo
Lors de la veillée funéraire de l’opposant Jules Aristide Bourdes Ogouliguende, une délégation du
conseil économique et social, conduite par son président René Ndemezo’Obiang, est venue déposer une couronne. Messieurs Jean Eyeghe Ndong et Moulengui Boukosso étaient assis aux côtés du président élu, Jean Ping, qui y était en sa double casquette de frère du défunt et de compagnon de lutte politique.
Après le dépôt de sa gerbe, le président du CES, René Ndemezo’Obiang est allé parapher le livre d’or des condoléances avant de se diriger sous la tente pour y prendre place.
Il y salua Me Louis-Gaston Mayila et, il se dirigea, courageusement, vers le Président élu, Jean Ping et l’ancien premier ministre Jean Eyeghe Ndong. En leur tendant la main, Jean Ping et Eyeghe Ndong vont l’ignorer superbement, aucun d’eux ne daignant prêter attention à sa main tendue. Un refus catégorique de recevoir les salutations de celui qu’ils considèrent comme le Judas Iscariote des temps modernes.
Cet incident anodin, démontre que Jean Ping et Jean Eyeghe Ndong ne sont pas prêts de pardonner à RNO pour l’acte de ralliement à Ali Bongo qu’ils considèrent comme de la haute trahison.