Success Story:Qui est Paul Kammogne Fokam, l’entrepreneur populaire qui rayonne dans la banque, la microfinance, l’assurance, la communication et l’immobilier?

Né en 1948 à Mboukué, dans la ville de Baham, département des Hauts-Plateaux dans la Région de
l'Ouest, l’'ancien adjoint au chef d’agence de la Cameroon Bank (1976-1979) a déjà gravi tous les échelons de la vie et bâtit à présent un véritable empire qui étend chaque jour ses tentacules comme une pieuvre boulimique. Diplômé de gestion économique du CNAM Paris et docteur en sciences de gestion (Université de Bordeaux, 1989). En 1987, il fonde la Caisse commune d'épargne et d'investissement (CCEI-Bank). En 1993, il est maître de conférences à l'Institut technique de banque du Conservatoire national des arts et métiers de Paris.

Banquier, président du groupe Afriland First Bank, gestionnaire d'une holding, Paul Fokam est initiateur du plus important réseau de microfinance au Cameroun. Sa banque est présente dans plusieurs pays. Si la banque lui a particulièrement souri, M. Paul Fokam Kammogne ne boude plus rien désormais, il saisit toutes les opportunités d'affaires juteuses, parfois dans des secteurs improbables pour un banquier.

Jusqu'en 2005, il possédait par exemple 25 % de la Compagnie camerounaise pharmaceutique (Ccp). Mais ce sont les gros morceaux qui l'attirent le plus, avec des montages financiers, qui lui garantissent presque toujours le contrôle des entreprises qui l'intéressent. Son cheval de Troie est la Société africaine de participation (Sapa).Créée en 1990 sous la forme d'un club d'investissement, la Sapa est une entreprise à capitaux privés qui a pu se constituer un portefeuille diversifié de 10 PME et reparties dans des secteurs d'activité à fort potentiel de croissance à savoir l'assurance, le leasing, lagro-industrie, la sécurité, l'édition, la promotion immobilière, logistique et transport. M. Paul Fokam Kammogne en est le président du conseil d'administration. Dans le portefeuille de la Sapa, on compte la Société africaine d'assurance et de réassurance (Saar), contrôlé à 51,2 %.
Naturellement, c'est M. Paul Fokam Kammogne le Pca de cette compagnie d'assurance au capital de 2,5 milliards, créée en 1990. M. Paul Fokam se retrouve aussi à la direction de la Sapi, société immobilière. Cette entreprise est étroitement liée à Afriland First Bank et spécialisée dans l'ensemble des marchés de l'immobilier (habitation, bureaux, commerces, hôtels, résidences services, entrepôts, équipements publics, etc.). Ses fonds propres sont évalués à plus de 110 milliards de francs CFA. M. Paul Fokam est par ailleurs vice-président du conseil d'administration de la Sitracel (Société industrielle pour la transformation de la cellulose, depuis 1984). Auteur de plusieurs livres sur le développement de l'Afrique, M. Paul Fokam trouve le temps de produire une véritable pensée sur les solutions endogènes aux difficultés des économies africaines. C'est sans doute la raison pour laquelle, après avoir publié chez l'Harmattan et Jaguar, il a lancé la maison d'édition Afredit et garde un œil sur les éditions Maisonneuve Larose, qui figure dans le portefeuille de Sapa. Toujours est-il que l'homme s'interroge à la Peyrefitte, « Et si l'Afrique se réveillait ? », déploie un discours sur « L'entrepreneur africain face au défi d'exister » ou encore s'énerve dans « Misère galopante du Sud, complicité du Nord. Jeux, enjeux, solutions ».
Sous son aspect débonnaire, M. Paul Fokam Kammogne a construit un empire d'entreprises et peut revendiquer une immense fortune en milliards de francs CFA. En février 2006, l'année même où il ouvre le PK Fokam institut of excellence, il crée à Londres une chaîne de télévision. Dans l'establishment, ce type de personnage, qui possède autant d'argent et une voix aussi audible et capable de porter très loin ne peut être un citoyen ordinaire. Surtout quand chaque jour qui passe consolide son empire.
Paul Fokam est promoteur de la télévision en ligne Vox Africa, qui émet à partir de Londres depuis janvier 2008. Il fonde une université privée à Yaoundé : le PKFokam Institute of Excellence (Source: fr.wikipedia.org)
L’un des meilleurs ambassadeurs du Cameroun dans le monde grâce à ses efforts et son sens de la
performance, Paul Fokam Kammogne est un  homme d’affaires camerounais à succès. Ses entreprises font la fierté du berceau de nos ancêtres. Plus qu’un visionnaire, le fils de Baham dans l’Ouest Cameroun  est un homme d’une discrétion et d’une humilité déconcertantes. L’homme d’affaires, le docteur, l’écrivain, le notable…, est un homme d’une sagesse impressionnante.
Au-delà d’une riche et belle carrière  sur le plan entrepreneurial, l’Afrique est au cœur des préoccupations du docteur Paul Fokam, à travers ses nombreux ouvrages, il propose  des solutions concrètes pour sortir le continent du cercle vicieux  du sous-développement pour entrer dans le cercle vertueux de la prospérité. L’un de ses ouvrages fort édifiants sur le sujet est intitulé «Et  Si l’Afrique se réveillait ? ».
Le multimilliardaire camerounais est le propriétaire de la banque panafricaine Afriland first Bank, de la SAAR assurance, de l’entreprise Sitracel, de CENAINVEST, de l’institut PK fokam de Yaoundé et bien plus encore. Il est le fondateur de la microfinance MC2 qui œuvre pour le développement et l’épanouissement des petits entrepreneurs et agriculteurs  dans les zones rurales.
Paul Fokam Kammogne est un humaniste, il croit en l’Homme. Il incarne les valeurs de travail, d’honnêteté, de performance et d’intégrité. Son parcours suscite admiration et respect. Dans le souci de promouvoir l’entrepreneuriat et l’innovation en Afrique, il a lancé le PK Fokam Awards for Science and Technology  en cette année 2016 en direction des jeunes entrepreneurs et chercheurs talentueux africains.
L’infatigable docteur a certainement encore à donner au Cameroun en particulier et l’Afrique en général. Son parcours entrepreneurial passe inéluctablement comme un message fort à tous les jeunes entrepreneurs camerounais que tout est possible à celui qui veut toucher la lune. (cameroonceo)

C’est la deuxième plus grosse fortune du Cameroun 2017 selon le classement forbes Afrique!  Le patrimoine financier du milliardaire camerounais est aujourd’hui estimé à 690 millions de dollars, un peu plus de 330 milliards de Francs CFA !

Marketing Politique