Top 10 des sportifs les plus riches de l’histoire

Basketteur de légende doté d’un sens certain du business, l’Américain Michael Jordan occupe
la tête du classement des sportifs les plus fortunés de l’histoire établi par Forbes grâce à des gains cumulés atteignant 1,7 milliard $. Coup de projecteur sur le Top 10 de cette hiérarchie très enviable…

10. Shaquille O'Neal

L’un des trois plus gros gains en NBA
Troisième joueur de basket-ball dans le classement des plus gros gains de l’histoire (derrière Kevin Garnett et Kobe Bryant), avec un salaire qui a culminé à plus de 27 millions de dollars lors de la saison 2004-2005 passée sous les couleurs du Heat de Miami, le Shaq a pris sa retraite en 2011. Passionné de musique et de jeux vidéo, Shaquille O’Neal possède aussi une collection impressionnante de voitures plus luxueuses les unes que les autres. dans le domaine des affaires, il s’est signalé en vendant une participation dans l’Authentic Brands Group avec lequel il partage les revenus liés à la commercialisation de son nom. Consultant pour le programme Inside the NBA, O’Neal est aussi connu pour faire régulièrement des dons à des œuvres de charité.

9. David Beckham

Une idole toujours bankable
Si sa réputation sportive s’est construite sur les terrains de football, David Beckham a consolidé son avenir grâce à deux contrats juteux. L’un avec Diageo, une entreprise anglaise spécialisée dans les boissons alcoolisées avec laquelle il a lancé une marque de whiskey (Haig Club); l’autre avec Global Brands Group. Retraité depuis 2013, le Spice Boy, également sous contrat avec des marques telles Adidas ou H&M et qui est actif dans l’immobilier, reste éminemment bankable. Et sa famille serait, dit-on, aujourd’hui plus riche que la Reine d’Angleterre !

8. Phil Mickelson

Plus de 80 millions de dollars amassés sur le circuit
Deuxième golfeur le mieux payé au monde pendant une décennie avant de passer finalement devant Tiger Woods l’an dernier, Phil Mickelson est surtout gâté par ses partenaires (Callaway, Barclays, KPMG et Rolex). Pilote d’avion à ses heures, l’Américain possède notamment un Gulfstream V d’une valeur de 60 millions de dollars. Toujours actif sur le circuit, le natif de San Diego, âgé de 46 ans, continue à faire fructifier son don pour la petite balle blanche et un business juteux : ses gains sur le circuit s’élèvent à plus de 80 millions de dollars.

7. Floyd Mayweather

Guerrier des rings et machine à cash
Impliqué dans les trois combats de boxe les plus lucratifs de l’histoire (face à Oscar de la Hoya, Saul Alvarez et Manny Pacquiao), Floyd Money Mayweather a touché 240 millions sur les seuls revenus générés par sa confrontation face au Philippin le 2 mai 2015. Invaincu en 49 combats, il s’est retiré sur un confortable matelas de dollars qu’il n’hésite d’ailleurs pas à exhiber à ses très nombreux followers sur les réseaux sociaux…

6. Kobe Bryant

Un retraité très actif dans les affaires
Si sa carrière s’est achevée en avril 2016, le joueur emblématique des Los Angeles Lakers a su monnayer son talent, devenant même l’athlète le mieux rémunéré de toute l’histoire des sports collectifs. Son salaire dans la Cité des Anges fut le plus élevé jamais enregistré en NBA au cours des six dernières saisons où il s’est produit sur les parquets. De quoi s’assurer une retraite dorée ? Certes mais l’ancienne star du basket ne reste pas les bras croisés. Partie prenante dans une dizaine d’entreprises, Bryant a notamment lancé un fonds d’investissement doté d’un capital de 100 millions de dollars devant aider des sociétés des nouvelles technologies et des médias.

5. Michael Schumacher

80 millions de dollars par an chez Ferrari
Le pilote de Formule 1, septuple champion du monde de la discipline, est l’un des sept non-Américains figurant dans le fameux Top 20 établi par Forbes et l’un des six sportifs ayant possédé le titre officieux d’Athlète le mieux payé au monde (en 1999 et en 2000) au cours des 25 dernières années. Chez Ferrari, ses gains ont atteint jusqu’à 80 millions de dollars par an et font de lui, selon un magazine suisse, le troisième résident du pays le plus riche après… Bernie Ecclestone et l’homme d’affaires franco-saoudien Mansour Ojjeh. L’accident aux terribles séquelles dont il a été victime a toutefois conduit sa famille à puiser dans une partie de ses réserves afin de couvrir les frais médicaux.

4. Jack Nicklaus

L’architecte des greens
Figure majeure de la discipline depuis les années 60 (il a remporté plus de 110 tournois) et précurseur du golf moderne au même titre d’Arnold Palmer, Jack Nicklaus a également entamé très tôt - sa première réalisation a été ouverte en 1969 - une carrière de concepteur de parcours. La firme spécialisée dans ce domaine portant son nom (Nicklaus Design) a été impliquée dans 400 projets à travers 41 pays, Jack Nicklaus étant lui-même à l’origine de la conception de 298 de ces tracés. Il possède, par ailleurs, sa propre société d’équipement…

3. Arnold Palmer

Le golfeur avant-gardiste
Décédé en septembre dernier à l’âge de 87 ans, l’ancien golfeur américain, figure charismatique de sa discipline, a palpé 3,6 millions de dollars en prize money au cours des 52 ans passés sur le circuit PGA et le Senior Tour. Mais surtout, Arnold Palmer, passé pro en 1954 et associé au fondateur de la société IMG Mark McCormack, a récolté 40 millions de dollars annuels grâce à une série d’accords de licence et aux 500 magasins en Asie commercialisant une ligne vestimentaire portant son nom. Ajoutez-y un gros bonus financier grâce à une marque de boissons qu’il a lancée et dont les droits ont été acquis par l’Arizona Beverage Company en 2010 pour plus de 100 millions de dollars et vous comprendrez que l’ancien Roi de la petite balle blanche n’avait guère de souci à se faire côté financier.

2. Tiger Woods

Un convalescent heureux
Sportif le mieux payé au monde pendant onze années consécutives, avec un pic de revenus se chiffrant à 115 millions de dollars sur une période de douze mois entre 2007 et 2008, Tiger Woods a cumulé 1,67 milliard de dollars durant sa carrière grâce, entre autres, à de généreux partenaires se nommant Nike, Accenture, Buick, Gatorade ou encore Gillette. Et si l’ancien n°1 mondial, opéré du dos à trois reprises entre 2014 et 2015, est de retour sur les greens, ses partenaires ne l’ont pas pour autant oublié durant sa longue absence : le golfeur américain a ainsi touché 45 millions de dollars en sponsoring, en frais de représentation et en frais de conception de parcours. De quoi voir venir durant sa convalescence…

1. Michael Jordan

Le champion du marketing sportif
Considéré comme le meilleur joueur de basket-ball de tous les temps, Michael Jordan arrive en tête du classement des sportifs les plus fortunés de l’histoire, avec 1,7 milliard de dollars de gains cumulés depuis 1984. L’ancienne star des Chicago Bulls et des Washington Wizards a remporté six fois le titre NBA dans sa carrière mais surtout 93 millions de dollars en salaire au cours de ses 15 années passées sur les parquets du championnat nord-américain. Une broutille comparé au chèque supérieur aux… 100 millions de dollars versé cette année par son ancien équipementier, Nike, qui continue à faire vivre la marque Jordan. Ajoutez à cela les contrats passés avec Gatorade, McDonald’s, Coca-Cola, Wheaties, Hanes et une dizaine d’autres et vous comprendrez pourquoi Jordan a fait passer le marketing sportif dans une nouvelle dimension.
Laurent Monbaillu
Source: dhnet.be

Recommended For You