Cameroun : les exportations de banane ont chuté de 19 461 tonnes au 1er trimestre 2018, plombées par la contre-performance de la CDC

Cameroun : les exportations de banane ont chuté de 19 461 tonnes au 1er trimestre 2018, plombées par la contre-performance de la CDC
Les producteurs de la banane dessert en activité au Cameroun ont exporté une cargaison totale de 59 149
tonnes au premier trimestre 2018, selon les statistiques de l’Association bananière du Cameroun (Assobacam). Ces exportations sont en baisse de 19 461 tonnes, comparées aux 78 610 tonnes exportées au cours de la même période en 2017.
A l’analyse, cette baisse de régime observée dans les exportations de la banane dessert par les producteurs camerounais, est consécutive à la contre-performance de la Cameroon Development Corporation (CDC), l’agro-industriel public numéro 2 du marché local de ce fruit.
En effet, révèlent les chiffres de l’Assobacam, à fin mars de l’année 2018, les exportations de banane de la CDC ont culminé à 11 631 tonnes seulement, contre 26 840 tonnes au premier trimestre 2017, soit une baisse drastique de 15 209 tonnes.
L’on se souvient qu’en décembre 2017, le directeur général de cette entreprise publique, qui produit également l’huile de palme et l’hévéa dans la région du Sud-Ouest du pays, annonçait déjà une baisse de la production bananière cette année-là, «à cause du climat». Franklin Ngoni Njie espérait alors pouvoir redresser la barre de la production en 2018, grâce à de «nouvelles techniques de production, plus modernes», mises en place par la CDC, avec le concours de la PHP, filiale locale de la Compagnie fruitière de Marseille, leader de la production de la banane au Cameroun.
Au premier trimestre 2018, la PHP a réaffirmé son leadership sur ce marché, en exportant 45 064 tonnes de banane, soit près du quadruple des volumes exportés par la CDC. Au demeurant, la PHP fait moins bien qu’au cours de la même période l’année dernière, puisque ce producteur affichait des exportations de 48 755 tonnes au premier trimestre 2017.  Ce qui révèle une baisse de la production 2018 d’environ 3700 tonnes.
Boh Plantations, le petit poucet du marché, lui, affiche des exportations de 2 449 tonnes sur les trois premiers mois de l’année 2018, en baisse par rapport aux 3 015 tonnes exportées à fin mars 2017.
Pour rappel, souligne l’Assobacam, la banane est le troisième produit d’exportation du Cameroun derrière le pétrole, qui représente plus de 40% des exportations totales du pays, et le bois en grumes ou scié, qui représente environ 15% de l’ensemble des exportations.
Brice R. Mbodiam
Investir au Cameroun