Cet agriculteur Burkinabé a arrêté la progression du desert dans son village

Reverdir le désert, c'est le pari un peu fou qu'a décidé d’entreprendre l'agriculteur Burkinabé
Yacouba Sawadogo dans son village. Un projet écologique qui s'est finalement soldé par un grand succès. Découvrez son histoire.
Depuis quelques décennies, le nord du Burkina est confronté à une forte sécheresse. Une situation à laquelle s'ajoute une forte pression démographique et une dégradation progressive de l’environnement. Pour faire face aux conséquences désastreuses du changement climatique à Gourga, village situé dans la province du Yatenga, au Nord du Burkina Faso, Yacouba Sawadogo a eu recours à une technique agricole révolutionnaire pour stopper le désert.

Yacouba Sawadogo

Zaï, c'est le nom de la technique agricole utilisée par le septuagénaire pour faire repousser la forêt. Elle consiste à creuser des trous dans lequels on y met du fumier et des détritus. Grâce aux termites, ces trous seront transformés en galeries reliées les unes aux autres par de petits tunnels. Une fois la pluie tombée, ces galeries servent à retenir l'eau nécessaire à nourrir le sol et à faire pousser les plantes.
Quarante ans après avoir utilisé cette méthode innovante, Yacouba Sawadogo a réussi à reverdir Gourga. 
"Beaucoup disaient que j'étais fou, mais je n'ai pas écouté et j'ai poursuivi mon but" a-t-il confié à France 24
Mais ses critiques ne l'ont pas arrêté :
" J’ai la conviction que si tout le monde se mobilise pour travailler, on peut lutter contre le désert. Parvenir à contrôler le désert, c’est aussi lutter du même coup contre la famine. La désertification devrait être une préoccupation pour toute personne vivante, parce que s’il n’y a plus d’arbres, le sol sèche, s’appauvrit, et à terme, il n’y a plus de vie. " 
Source: buzzyafrica.com