Changement de nom de Marion Maréchal: Jean-Marie Le Pen a "l'habitude d'être abandonné"

Jean-Marie Le Pen le 31 mai 2017 à Marignane.
Marion Maréchal-Le Pen renonce à la partie la plus sulfureuse de son patronyme pour
retrouver son nom d'état civil. 

Les changements de noms ne sont pas rares dans la famille Le Pen. La présidente du Front national, Marine Le Pen, a très tôt initié cette tendance en se faisant appeler ainsi, puisque son prénom de naissance est Marion Anne. Sa nièce, Marion Maréchal, a quant à elle adopté le nom de sa mère, Le Pen, quand elle s'est engagée en politique.
Maintenant qu'elle s'en est officiellement éloignée, l'ancienne députée du Vaucluse a fait le chemin inverse: ce vendredi, sur ses comptes Twitter et Facebook, elle a retiré "Le Pen", pour ne laisser que "Marion Maréchal". Un changement officiel confirmé par un de ses proches et qui ne ravit pas son grand-père.

Un nom "trop lourd à porter"

Interrogé par l'AFP, Jean-Marie Le Pen a déclaré ce vendredi "avoir l'habitude d'être abandonné", lui qui a été exclu du parti par sa fille en 2015 après ses propos sur la Shoah, avant de perdre son poste de président d'honneur lors du dernier congrès du parti. 
"Marion pense peut-être que mon nom est trop lourd à porter", explique-t-il aussi, lui dont le nom reste étroitement associé au parti qu'il a cofondé en 1972.
Le patriarche note également qu'elle n'a pas demandé son autorisation pour abandonner ce nom, pas plus qu'elle ne l'avait fait lorsqu'elle l'a adopté. 
Toujours adhérente du FN et très populaire auprès des partisans, l'ancienne députée interviendra prochainement à la soirée destinée à "débrancher Mai-68", organisée par ses proches à Paris le 31 mai. Elle s'y présentera en tant que "Marion Maréchal". Elle est désormais tournée vers l'ouverture d'une "académie", qui ouvrira ses portes à Lyon en septembre prochain. 
Charlie Vandekerkhove avec AFP
BFMTV