Cameroun-Opinion: Me Agbor Bala s’indigne des propos de Messanga Nyamding sur le plateau de STV

 
« Les anglophones ne sont pas intelligents pour intégrer nos écoles »
Telle est la déclaration qui risque envenimer les tensions entre anglophones et francophones au sein de l’opinion camerounaise.
Intervenant le mardi dernier dans l’émission « Carte sur table » sur la chaine de télévision STV, Pascal Messanga Nyamding a estimé que c’était par magnanimité que le président camerounais Paul Biya laissait les anglophones intégrer les grandes écoles au Cameroun.
Pour le membre du comité central du RDPC, les anglophones n’étaient pas assez « intelligents » pour intégrer les écoles qui forment les cadres de l’administration camerounaise.
« Les Camerounais les plus intelligents sont Betis, Bassa, Douala et un peu Bamilékes. Paul Biya a donc décidé d'ajouter quelques anglophones dans chaque compétition non pas parce qu'ils le méritent ou qu'ils ont le niveau requis, mais pour conserver la paix sociale au Cameroun. (…) Les anglophones sont trop ingrats », a laissé entendre l’universitaire
Ces propos n’ont pas laissé indifférents certaines élites anglophones comme Me Felix Agbor Bala. L’avocat en droit humain s’est indigné de cette analyse, surtout, dit-il « venant de la part d’un universitaire».
« L’arrogance et le manque de respect que les francophones affichent aux anglophones dans ce pays sont des facteurs qui alimentent la colère des populations du Southern Cameroon. Comment peut-on imaginer qu’un universitaire, qui plus est un cadre du parti au pouvoir, puisse dire que les anglophones ne sont pas des gens intelligents ? C’est juste choquant ! Si nous étions dans un système normal, ce professeur aurait été sanctionné parce que ce discours est un appel à la haine, une insulte », a indiqué Me Agbor Bala.
Par: Yann Vladimir Atangana
Source: 237actu.com