Ces espions et agents secrets russes capables de se procurer toutes les informations

Anna Chapman
Presque toute mission, même de la plus grande complexité, était parfaitement à la portée de ces
agents secrets russes. Mais qui sont ces hommes et ces femmes qui ont fait leur entrée dans les annales de l’histoire grâce à leurs capacités exceptionnelles? En voici certains.

Richard Sorge, Robert Hanssen, Anna Chapman… Ces agents secrets russes ont dans une certaine mesure fait vaciller, souvent au péril de leur vie, les équilibres des forces dans les domaines militaire, politique et économique. Découvrez les histoires de leur vie et de leurs missions qui sont loin d'une personne ordinaire. Richard Sorge
Ce James Bond de l'époque soviétique est considéré comme un des espions les plus connus et remarquables du dernier siècle. Richard Sorge est né en 1895 à Adjikent, près de Bakou, en Azerbaïdjan. Quand il avait trois ans, sa famille s'est installée en Allemagne. Après avoir obtenu son doctorat en sciences politiques, il a déménagé à Moscou où il est devenu un agent soviétique.
Pendant de nombreuses années, Richard Sorge a travaillé au Japon. Son activité visait à prévenir la possibilité d'une guerre entre ce pays et l'URSS.
Très rapidement, ce célèbre agent a créé un réseau secret composé de plus d'une trentaine de personnes. Sorge en personne, le cibiste Max Clausen, le peintre Miyagi Yotoku, Branko Vukelic et le journaliste japonais Ozaki Hozumi ont constitué le noyau du groupe. Ils ont réussi à tirer le maximum de renseignements non seulement de sources ouvertes, mais aussi grâce aux ministres, généraux et importants industriels japonais.
En 1941, Richard Sorge et son groupe ont été arrêtés à Tokyo par les autorités japonaises. Le 7 novembre 1944, l'agent soviétique a été exécuté. Après sa mort, son nom a été oublié en Union soviétique pendant près de 20 ans. C'est seulement en 1964 que l'URSS a reconnu le rôle de Sorge. Le 5 novembre 1964, il a reçu à titre posthume la distinction de héros de l'Union soviétique.
Anna Chapman
La «nouvelle Mata Hari», cet agent russe sexy de 36 ans, a été arrêtée par les autorités américaines en 2010 lorsque Mme Chapman habitait à New York. Elle a été accusée d'espionnage. La même année, Anna et neuf autres personnes ont été échangées contre quatre Russes accusés d'espionnage pour le compte des États-Unis et du Royaume-Uni.
Anna Chapman
© RIA Novosti . Grigori Sysoev
Anna Chapman
En 2011, le FBI a publié sur son site internet des vidéos, photos et documents extraits de son enquête «Ghost Stories» sur Mme Chapman. Des vidéos déclassifiées montrent une personne ressemblant à l'espionne ainsi que trois autres agents russes expulsés avec Anna filmés dans un bar, dans la rue, dans un café de New York, ainsi que dans un escalier new-yorkais avec un responsable russe, entre mai 2004 et mars 2010.
Les détails de la mission d'Anna Chapman n'ont toujours pas été rendus publics.
Kim Philby
Kim Philby (Harold Adrian Russell Kim Philby), né en janvier 1912 à Ambala, en Inde britannique, était membre des services secrets britanniques MI6, communiste et agent double pour le KGB depuis 1933.
Kim Philby
© AP Photo / Harold Philby
Kim Philby
Il faisait partie des «Cinq de Cambridge», un groupe d'espionnage composé essentiellement de cinq anciens étudiants de l'Université de Cambridge espionnant pour le compte de l'URSS. Dans une large mesure, plusieurs opérations secrètes britanniques et américaines contre Moscou ont échoué grâce à M.Philby.
En 1963, il a réussi à déménager à Moscou pour y vivre jusqu'à sa mort en 1988.
Robert Hanssen
Robert Philip Hanssen, né le 18 avril 1944 à Chicago, était un agent double américain du FBI.
M.Hanssen a été arrêté en février 2001 non loin de son domicile à Vienna, en Virginie.
Robert Philip Hanssen
© AFP 2018 FBI
Robert Philip Hanssen
En 2002, l'agent a été condamné à la prison à vie pour espionnage au profit de l'URSS et de la Russie.
Christopher John Boyce
Né en février 1953 aux États-Unis, cet agent-informateur a travaillé pour les services spéciaux russes dans les années 1970. Il prenait notamment en photo des documents secrets sur des satellites américains et les livrait à Moscou.
En 1977, Christopher Boyce a été condamné à 40 ans pour espionnage au profit de l'URSS. En 1980, il s'est enfui de prison pour se rendre en URSS, mais a été arrêté par des agents du FBI. M.Boyce a été finalement relâché le 16 septembre 2002.
Source: fr.sputniknews.com

Recommended For You