Un Cameroun répond à Dieudonné Essomba sur le fédéralisme

Résultat de recherche d'images pour "image carte du cameroun"
Dieudonné Essomba n'a pas compris les origines du fédéralisme. Voici la réponse :
En réalité Dieudonné Essomba n'a absolument rien compris des origines du fédéralisme et son but. C'est comme son histoire de monnaie binaire qu'il propose comme solution économique pourtant c'était pas le but des concepteurs de la binarité de la monnaie. Pourquoi certains pays ont opté pour un système fédéral ? Voici la réponse.
L'histoire de la migration des peuples à travers le monde a fait de telle sorte qu'aucun pays dans le monde entier a une population homogène à 100%, je dis bien aucun. Les populations de chaque pays ont une histoire de peuplement et la plus part issue des migrations des peuples à travers le monde au cours de l'histoire. Et je dis bien aucun pays dans ce monde a une population homogène à 100%. Donc ce que nous appelons ethnie ou tribu en afrique les autres appellent ça colonie de peuplement ou région, ou tout simplement peuple, c'est seulement les noms qui diffèrent. Donc l'ethnicité n'a rien de spécifique en afrique, je m'adresse particulièrement à ceux qui bradissent la spécifité de l'ethnie pour justifier leur modèle fédéral tribal qu'ils tentent de tromper les camerounais avec.
La Suisse par exemple qui est un Etat fédéral par excellence à une population issue de la migration tout comme le Cameroun. La population Suisse est composée de 4 peuples différents avec des langues et des cultures différentes. D'ailleurs il suffit de partir d'une région à l'autre pour s'en apercevoir. Ils ont donc mis sur pied le système fédéral basé sur le lieu de residence et non pas sur l'origine pour faciliter l'intégration entre les différents peuples qui constituent la suisse, vous pouvez remplacer différents peuple par différentes ethnies ou tribus pour mieux comprendre. Le but était de faire en sorte que chaque suisse se sente comme chez lui où il decide de s'installer peu importe son origine. Et la seule façon de reussir cette intégration nationale était le fédéralisme avec le lieu de residence comme unité administrative et organisationnelle. Et jamais l'origine ou l'ethnicité comme unité de référence. Et c'est la même chose au usa, en allemagne, en belgique, au brézil etc...les populations de ces pays sont toutes issues de la migration comme les camerounais.
Par contre ces pays ont vite fait de comprendre le danger d'ériger l'origine de leur citoyen comme l'unité fédéral, c'est la porte ouverte à toutes les dérives et abus. Voilà donc pourquoi ils ont opté le lieu de residence et non l'origine.
Et par conséquence, un suisse à deux citoyennetés, le fédéral ( suisse ) et de l'état fédéré ( la région ), et la citoyenneté de l'état fédéré depend uniquement du lieu de résidence et jamais de l'ethnie ou origine. Voilà pourquoi un gars comme Jeff Bush est élu gouverneur de la floride pourtant il est originaire du texas. Michael Bloomberg est élu maire de new york pourtant il est originaire du massachussets. C'est tout simplement parce qu'ils résident, vivent et payent leur impôts dans ces régions, et ils se sentent comme chez eux.
Les pays qui ont adopté le système fédéral se sont débarassés de l'origine comme unité d'intégration, ils ont opté le lieu de residence comme unité d'intégration, administrative et surtout organisationnelle pour faciliter l'unité nationale et permettre à chaque citoyen de se sentir chez lui peu importe où il s'installe et peu importe ses origines son ethnie etc...
L'afrique n'a pas la seule spécifité de l'ethnie, alors ne prenez pas ça comme prétexte pour imposer un fédéralisme d'ethnofaschiste aux camerounais naïfs. Fédéralisme ne veut pas dire chacun rentre dans sa région d'origine, non. Ça veut tout simplement dire que chacun se sente chez lui dans son lieu de residence et indépendemment de son origine.
Dit Farabor.