Défections dans les rangs du parti de Muhammadou Buhari.

Le gouverneur d’un Etat du nord du Nigeria et un porte-parole du parti au pouvoir ont annoncé
mercredi rejoindre l’opposition. “Je me suis entretenu longuement avec le peuple de l’Etat de Sokoto et il m’a conforté dans cette décision”, a écrit sur Twitter Aminu Tambuwal, le gouverneur de cet Etat du Nord.
Le porte-parole du parti présidentiel a fait savoir dans un communiqué qu’il démissionnait de ses fonctions et rendait la carte du parti. Ces défections viennent après celles du président du Sénat, de deux autres gouverneurs et des dizaines de parlementaires.
La grande majorité d’entre eux avaient quitté le PDP lors du précédent scrutin de 2015, et avaient fondé l’ APC, le parti qui a porté Buhari au pouvoir. Ils retrouvent ainsi leur parti d’origine. Ces annonces en cascade interviennent à six mois de la présidentielle prévue en février prochain.
Source: africa24.info