Dormir avec un ventilateur la nuit est terrible pour votre santé

Évidemment, une vague de fraicheur à travers la chambre à coucher en pleine nuit d’été peut être
salutaire, mais connaissez-vous les méfaits qu’un simple ventilateur peut avoir sur votre santé ?
Dormir avec un ventilateur la nuit est terrible pour votre santé
Les vagues de chaleurs devenant monnaie courante du fait du changement climatique, on assiste de plus en plus, au cours de l’été à de fortes périodes de canicule. Et qui dit période de canicule et grosses chaleurs, dit nécessité de se rafraîchir. Aussi, nombreux sont ceux, qui laissent leur ventilateur allumé toute une nuit. 
La chaleur est certes, difficile à supporter pendant la journée mais cela peut s’avérer encore insupportable lorsque vient le moment de se coucher et il est bien connu qu’avoir chaud la nuit, ne favorise pas vraiment un sommeil réparateur, ni un endormissement rapide d’ailleurs. Ainsi, lors des vagues de chaleur, on peut constater une ruée des consommateurs dans les magasins et commerces vendant des ventilateurs. 
Pourtant, garder un ventilateur près de soi et allumé toute une nuit, expose à quelques risques qui ne sont pas sans conséquence pour la santé.

Pollen et poussières dans l’air

Une diffusion constante d’air par le biais d’un ventilateur qui aura recueilli du pollen et de la poussière, ne pourra que les disperser à travers une pièce dès qu’il est allumé. Par conséquent, si une personne est sujette à l’asthme, au rhume des foins ou à certaines allergies, positionner et allumer un ventilateur dans une pièce, pourrait s’avérer néfaste pour sa santé. 
Dormir avec un ventilateur la nuit est terrible pour votre santé

Assèchement de la peau, de la gorge et des yeux 

Bien que l’utilisation d’un ventilateur, apporte un peu de répit en période de chaleur, le maintenir allumé et près de nous, peut considérablement favoriser un assèchement de la peau, des yeux et de la gorge provoquant des irritations sur ces parties du corps, pour le moins très sensibles.
Cet air frais et léger pourrait d’ailleurs également affecter les sinus, ce qui incitera le corps à produire plus de mucus pour essayer de les soulager avec à la clé, maux de tête et nez bouché.

Crampes et douleurs musculaires

Lorsque des personnes dorment avec un ventilateur près du visage et du cou, on peut également constater des crampes et des muscles tendus au réveil du fait de la circulation continue d’air concentré. Passer la nuit près d’un ventilateur en constante marche est à donc à éviter !
Dormir avec un ventilateur la nuit est terrible pour votre santé

Effets nocifs décuplés chez les personnes âgées 

L’utilisation prolongée d’un ventilateur de façon prolongée s’avère encore plus néfaste chez les personnes âgées. En effet, celles-ci, contrairement aux jeunes adultes, n’arrivent pas à réguler leur température corporelle de la même manière, celle-ci augmenterait face à un ventilateur en marche, ce qui favoriserait une hausse de la température corporelle et du rythme cardiaque, comme d’ailleurs le confirme une étude américaine parue dans la revue JAMA (Journal of the American Medical Association).

Astuces pour mieux supporter la chaleur 

Certes, un ventilateur peut aider à faire baisser la chaleur si la température est inférieure à 35 degrés et si celui-ci n’est pas orienté directement vers la personne, mais lorsque la température est supérieure à 35 degrés, le ventilateur peut au final contribuer à augmenter la chaleur. D’où la nécessité, et surtout si l’on tient compte des effets néfastes de son utilisation prolongée, de limiter son emploi, en privilégiant les ventilateurs à minuterie afin de mieux maitriser son usage. 
Afin de mieux contrôler les effets néfastes d’un ventilateur et ceux de la chaleur, voici quelques conseils utiles à mettre en œuvre : 
Investir dans un ventilateur à minuterie, avec à la clé, éviter les désagréments et nuisances d’un brassage d’air en moins.
Nettoyer le ventilateur régulièrement afin de limiter la circulation de la poussière et du pollen.
Garder les fenêtres et volets fermés en journée et les ouvrir la nuit lorsque la température diminue.
Prendre des douches et bains à température ambiante, le soir avant de se coucher.
S’hydrater de façon continue en buvant au moins 1,5 litre d’eau par jour.
Source: Santeplusmag.com