Etats-Unis: Donald Trump annonce le départ de l'avocat de la Maison Blanche

media
Donald Trump a annoncé ce mercredi 29 août le départ prochain de Don McGahn, le conseil
juridique de la Maison Blanche. Cette annonce intervient deux semaines après des révélations de la presse américaine, selon lesquelles Don MCGahn a largement coopéré avec l’équipe du procureur Mueller qui enquête sur les ingérences russes dans la campagne. Comme à son habitude, c’est par Twitter que le président américain a annoncé sa décision.
Avec notre correspondante à Washington,Anne Corpet
Même si le départ de l'avocat n'est pas une surprise, Donald Trump n’a pas pris la peine de contacter le principal intéressé avant de poster son message. « Don McGahn quittera son poste à l’automne », écrit Donald Trump avant d’ajouter : « J’ai travaillé avec Don pendant longtemps et ai vraiment apprécié son travail », sans donner plus de précisions sur le motif de son départ.
En réalité, la relation du président avec l’avocat de la Maison Blanche a été houleuse et Don McGahn a plusieurs fois mis sa démission dans la balance dans les conflits qui l’ont opposé à Donald Trump. Il s’est par exemple opposé au limogeage du procureur Mueller envisagé par le président en juin l’année dernière.
Artisan de la dérégulation
L’avocat a d’ailleurs été longuement entendu dans le cadre de l’enquête sur les ingérences russes dans la campagne. Selon le New York Times, il a témoigné à au moins trois reprises au cours des neuf derniers mois, en tout pendant plus de trente heures. Mais le président américain ne semble pas lui en tenir rigueur.
« Don McGahn est vraiment un type très bien, a expliqué Donald Trump. Il travaille avec moi depuis longtemps, il me représentait avant, à titre privé. Il est ici maintenant depuis près de deux ans et j’ai beaucoup d’affection pour lui. Il va probablement rejoindre le secteur privé et il réussira très bien. Il a fait un excellent travail. »
Même s’il s’est opposé au président, Don McGahn a joué un rôle clé depuis l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche. Il a largement contribué à installer un nombre record de juges très conservateurs à des postes clés et a été l’un des artisans de la dérégulation menée par l’administration, dans des domaines aussi variés que l’environnement ou les pratiques bancaires. Le nom de son remplaçant n'est pas encore connu.
Par