Etats-Unis: Donald Trump critique le patron de la Fed

media
Le président américain renouvelle ses critiques contre le patron de la Banque centrale américaine,
qu’il a lui-même nommé. La tradition veut pourtant que la Maison Blanche s’abstienne de commenter la politique de la Fed pour préserver son indépendance.
Avec notre correspondante à Washington,  Anne Corpet
La Banque centrale américaine, la Fed, est une institution indépendante, un acteur essentiel de la stabilité économique des Etats-Unis. Depuis des décennies, les hôtes de la Maison Blanche évitent soigneusement tout commentaire sur la politique qu’elle mène.
Mais Donald Trump, lui, ne fait rien comme ses prédécesseurs : lundi 20 août 2018, il a ouvertement dénoncé la politique de Jerome Powell, qu’il a lui-même nommé l’année dernière à la tête de l'institution.

« Je ne suis pas emballé par son relèvement des taux d’intérêt, non, je ne suis pas emballé », a déclaré le président américain dans une interview à l’agence de presse Reuters.
Renforcement de la valeur du dollar
Pour Donald Trump, cette politique qui renforce la valeur du dollar, constitue un obstacle à la réalisation de son principal objectif : la réduction du déficit commercial américain.
Il y a un mois, le président s’était déjà dit mécontent de la politique monétaire. Interrogé ce lundi sur l’indépendance de la Banque centrale américaine, qu’il assurait auparavant vouloir protéger, le président s’est contenté de déclarer : « Je crois en une Fed faisant les bons choix pour le pays. »
A New York, la bourse a aussitôt réagi : une partie des gains de Wall Street ont été effacés en fin de séance.
Par