Une petite nigériane de 5 ans élue la « plus belle fille du monde »

la plus belle fille du monde

Les internautes du monde entier s’émerveillent depuis quelques jours de la beauté extraordinaire d’une jeune nigériane de seulement cinq ans en la qualifiant unanimement de « plus belle fille du monde ». Représentante de la diversité ethnique, il s’agit de la première fille d’origine africaine à bénéficier de cet honneur.

La découverte d’une perle rare

Mofe Bamuyiwa est une artiste photographe spécialisée en photos de mariages. C’est au Nigéria, qu’elle exerce sa profession et c’est de là qu’elle poste régulièrement ses photos sur son compte Instagram. 
Récemment, la photographe a déniché une perle rare. Mofe a en effet fait la rencontre d’une petite fille de 5 ans, Jare Ijalana, qu’elle a prise en photo au cours d’un shooting.
plus belle fille du monde

Une beauté intemporelle

Une fois publiés sur Instagram avec pour commentaire « Oh oui, elle est bien humaine ! Elle est aussi un ange !», les clichés de l’incroyable Jare ont récolté en quelques heures des dizaines de milliers de likes. Les internautes des quatre coins du monde, subjugués par la beauté de cette fillette, la qualifient de « poupée », de « petit ange » et de « plus belle fille du monde ».
A ce jour, les clichés de la photographe ont chacun eu près de 50 000 J’aime.  
Jamais la photographe n’avait récolté autant de succès qu’avec les clichés de la petite fille, qu’elle a fait poser comme une adulte dans un décor dont la simplicité met en valeur son teint magnifique son regard envoûtant. 
plus belle fille du monde
En commentaire d’un des clichés, Mofe écrit : « Les enfants sont un cadeau du Ciel. Je suis très excitée et ravie de mon nouveau style de portrait d’enfant. »
La photographe a en effet employé avec Jare une nouvelle technique de photographie des enfants, qui les fait paraître plus adultes et qui donne à la fillette une prestance extraordinaire pour un si jeune âge.
« Je voulais dépeindre l’intersection entre l’enfance et l’âge adulte »  ajoute l’artiste photographe en commentaire de l’un des clichés, « afin que les deux deviennent intemporels. J’aurais pu la faire sourire et rire, mais j’ai pris la décision de la faire poser au naturel, comme une adulte. C’est mon secret pour un portrait intemporel »
plus belle fille du monde
Jare a deux ravissantes grandes sœurs, Joba, 10 ans, et Joliloju, 7 ans et leur mère, face au triomphe de Jare sur la toile, a ouvert un compte instagram, The J3 sisters. Elle a aussi entrepris de lancer ses trois filles dans le mannequinat.

Des mannequins de plus en plus jeunes

Le monde connaît depuis quelques années un engouement pour les belles fillettes. Quoi qu’il n’existe pas de concours international de beauté pour ces dernières, ce sont les internautes qui souvent se passionnent pour l’une d’entre elles et qu’ils qualifient de plus belle petite fille du monde.
C’est ainsi que la française Thylane Blondeau a, il y a une dizaine d’années et alors qu’elle était âgée de 9 ans, été qualifiée de « plus belle petite fille du monde ». Elle s’était fait connaître en ayant travaillé pour les magazines en tant que mannequin enfant.
Puis, c’est Anna Pavaga, une petite russe de 8 ans qui fit le buzz et que l’on put voir poser dans tous les magazines.
Enfin, c’est la jeune russe Anastasia Knyazeva, 6 ans, qui a été élue l’an dernier par les internautes comme la plus belle fille du monde, suite à la publication par sa mère de photos d’elle sur Instagram.

Quels effets sur leur personnalité ?

Face à cet engouement de plus en plus grand du monde pour les petites filles mannequins, l’on peut se demander quel impact une telle notoriété a sur la construction de leur personnalité et sur leur équilibre. Sans cesse complimentées pour leur apparence physique, de telles jeunes filles ne risquent-elles pas de s’enfermer dans leur image et de n’exister que par elle ?
Source: santeplusmag.com